Iwak 25 : Judy

Certaines sorcières deviennent des célébrités auprès des populations non magiques, généralement dans un autre domaine que la magie. Judy est l'une de celles-là.

Officiellement, Judy est née durant la première moitié du XXe siècle. Et depuis, elle crée ce qui passe pour des œuvres d'art auprès des humains ordinaires. Son œuvre la plus connu est en effet de l'art pur, mais aussi un artefact magique très puissant. Judy avait plusieurs buts en créant cet objet : transmettre des connaissances, dynamiser des personnes brimées, mettre fin à une omission persistante, promouvoir une unité.

Tous ces objectifs ont été atteints, certains auprès des humains ordinaires, d'autres auprès des sorcières. Le dernier en particulier touche les sorcières. Toute sorcière qui prend place autour de l'artefact et en exprime la volonté se retrouve assise à table avec les autres sorcières qui font de même lors du même jour. La table peut accueillir jusqu'à trente-neuf invitées par jour. Des plats sont servis, au goût de chacune des convives. Une aura de paix, d'amitié et de sororité calme les esprits, permettant des échanges posés et des discussions amicales. De nombreuses avancées pour les sorcières, en tant que personnes et en tant que peuple, ont été décidées autour de cette table. Mais aussi de nombreuses discussions à bâtons rompus, entre amies qui avaient juste envie de se voir et de passer du temps ensemble.

Chaque sorcière ayant atteint sa majorité est fortement invitée à prendre place autour de la table au moins une fois dans sa vie. Rares, voire exceptionnelles, sont celles qui ont terminé leur vie sans toucher cet artefact. Tout aussi rare sont celles qui sont venus seules, sans être accompagnées ou sans avoir organisé une rencontre auparavant. L'artefact a tendance à impressionner, à la fois par son apparence et par ses rôles. Pour cette raison, il est conseillé de l'approcher à plusieurs afin de ne pas se sentir diminuée.

Lau et Eldur y ont fait connaissance. Samira et Ölrún s'y sont rencontrées. Zoé, Olga et Morgane ont échangés sur leurs conquêtes sexuelles, autour de cette table. Mirabelle et Casey ont discuté de l'image de la sorcière en tant qu'archétype. Léonie et Shirley ont parlé de la littérature en tant qu'art de l'importance des mots dans les ensorcellements. Imke et Suzanne se sont racontées les avantages qu'elles apportent aux humains ordinaires sans qu'ils s'en rendent compte. Même Mélusine et Chantal s'y sont assises alors qu'elles ont toutes deux tendances à fuir la présence de leurs semblables.

Chacune en est ressortie en ayant fait la rencontre d'au moins une amie, une personne sur laquelle elle pourrait compter, une amie, une copine.


Inktober With A Keybord, Jour 25 : "Table des sorcières" et "Copine"
Chaque jour d'Octobre, un texte avec deux thèmes imposés. Le premier vient de la liste Witchtober, le second de la liste officielle Inktober.

L'oeuvre décrite ici existe vraiment. Des bons points seront attribués à ceux qui la reconnaissent.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/1017

Fil des commentaires de ce billet