Iwak 6 : Olga

Toutes celles et ceux qui avaient partagé sa couche vous le diraient : Olga était la chaleur. Dans tous les sens du terme.

Chaude au sens sexuel. Olga adorait le sexe. Brut, charnel, sans lendemain. La baise pour la baise. Et pour le plaisir des participants. Durant sa longue vie, elle avait gagné en expérience et pouvait apporter à n’importe qui un plaisir sexuel à nul autre pareil.
Mais aussi chaude au sens thermique. Olga était une bouillotte vivante. Aucun risque de main ou de pied froid avec elle. Elle rayonnait de chaleur, 24h sur 24, 365 jours par an. Parmi ses partenaires, nul ne regrettait ses nuits, mais celles et ceux qui revenaient étaient à la recherche de chaleur, tendant à s’éloigner du froid ou même de la tiédeur.
Et enfin, Olga était chaleureuse. Amicale, bienveillante, accueillante, bénéfique. En présence d'Olga, tout le monde se sentait à l'aise et passait un bon moment, même s'il ne s'agissait que de simples paroles échangées autour d'un café ou d'un rendez-vous purement administratif.

Olga avait tenté de vivre en forêt, assez loin des humains ordinaires pour passer inaperçue. Mais elle avait rencontré plusieurs problèmes :

  • une solitude insupportable,
  • un impact sur la température et donc la flore alentour,
  • un impact sur la température et donc la faune alentour !

L'habitation d'Olga était très rapidement devenue le point de rassemblement de tous les petits animaux du coin. Plus de problème de froid, plus de problème de nourriture végétale. Le pire était les rongeurs. Écureuils, ragondins, loirs, et même un castor ! C'est ce dernier qui fut la goutte d'eau. Olga partit s'installer en ville, où sa chaleur passait inaperçue et où les partenaires étaient plus nombreux.


Inktober With A Keybord, Jour 6 : "Sorcière solaire" et "Rongeur"
Chaque jour d'Octobre, un texte avec deux thèmes imposés. Le premier vient de la liste Witchtober, le second de la liste officielle Inktober.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/1006

Fil des commentaires de ce billet