Iwak 12 : Morgane

Enfant, Morgane était très espiègle et très rapide. Elle se faufilait un peu partout, courait en riant et échappait à toute tentative de l'attraper. On la disait glissante et on la surnomma très rapidement l'Anguille. Pour certains autres enfants, ce mot était une insulte, mais Morgane décida de se l'approprier. Elle apprit d'où il venait et focalisa ses études et ses hobbies sur les caractéristiques correspondantes.

Après avoir surmonté tous les obstacles de ses études, Morgane décida d’acquérir un commerce. Mais pas n'importe lequel. Elle devint propriétaire d'un de ses magasins magiques qui apparaissent et disparaissent dans des petites rues, entre deux bâtiments. Ceux que l'on découvre un jour pour la première fois alors qu'on passe à cet endroit depuis des années et qui sont repartis le lendemain. Ceux qui vendent des objets magiques de tous types, en général maudit ou demandant une attention de tous les instants. Et Morgane possédait l'un d'eux.

Mais ce n’était pas la seule caractéristique de ce commerce. Morgane avait décidé de se spécialiser : elle vendait tout ce qui pouvait avoir un rapport la glisse. Des skis et des patins à glace, bien sûr, des anguilles, à l'évidence, mais aussi de l'huile de moteur, des toboggans et/ou du lubrifiant sexuel. Outre le caractère magique de son échoppe, Morgane s'assurait, par des moyens ordinaires ou par ses propres sorts, de ne vendre que les marchandises les plus efficaces. Jamais maudites, mais parfois trop efficaces, à manipuler avec précaution. Morgane prévenait ses clients, mais se désintéressait de leurs sorts s'ils ne faisaient pas attention. Et de toute façon, elle ne restait jamais assez longtemps au même endroit.


Inktober With A Keybord, Jour 12 : "Sorcière commerçante" et "Glissante"
Chaque jour d'Octobre, un texte avec deux thèmes imposés. Le premier vient de la liste Witchtober, le second de la liste officielle Inktober.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/1013

Fil des commentaires de ce billet