Iwak 14 : Ölrún

Ölrún est ce qu'on appelle une sorcière multiclassée. Bien sûr, la grande majorité des sorcières peuvent lancer des sorts de tous types, mais elles spécialisent dans un domaine particulier. Ölrún s’était spécialisée dans deux domaines, rarement associées.

Pour commencer, elle suivit des cours de potions. C'est une orientation tout à fait classique pour de nombreuses jeunes sorcières et personne n'y trouva rien à redire. Surtout qu'Ölrún y mettait de l’énergie et du temps, devenant experte en brassage, infusion, décoction, distillation, etc. Elle acquit aussi des connaissances dans les domaines de la chasse, de la pêche, du minage, de la récolte, afin de ne jamais se retrouver à court d'ingrédients. Ölrún devint ainsi une professionnelle reconnue et recherchée, vendant des potions efficaces et/ou rares, à des prix qui lui permettaient de vivre une vie agréable.

Et un jour, pendant un de ses moments de loisir, elle décida d’acquérir un nouveau monde d'expertise. Pendant plusieurs mois, elle travailla d'arrache-pied, vendant ses meilleures potions aux prix les plus forts, afin de récolter un pactole. Puis elle s'organisa pour une année complète d'absence, prépara un budget, mis en place la garde de ses possessions et prévint ses clientes. Et elle partit se former.

Dans un premier temps, dans une optique de facilité et de discrétion, elle fit ses recherches sur youtube, dans la communauté de ceux ce qu'on appelle les crafters. Elle y découvrit des célébrités et des experts. Elle y acquit aussi quelques connaissances de bases, mais rien de suffisant. Elle prit contact dans un premier temps avec célébrités, puis de fil en aiguille avec des personnes de plus en plus expertes dans ces domaines. Et elle apprit, elle se forma.

Un an plus tard, à son retour, Ölrún reprit son commerce, histoire de renflouer ses caisses. Puis elle ferma boutique à nouveau. Pour mieux rouvrir dans un autre local, plus grand et surtout différemment approvisionné. En complément de ses potions, elle proposait des armures. De tous types : tissu, cuir, métal, synthétique. Et de toutes formes. Épaisses ou légères, couvrant le corps ou libérant les mouvements, passe-partout ou extravagantes. Mais sa fierté, son chef d’œuvre était le mélange parfait de ses deux spécialisations : l'armure en flacon !
Ölrún avait réussi à fabriquer une potion non pas à boire, mais à se verser sur le corps. Vendues sous plusieurs formats, cette potion, plus visqueuse que les autres, se transformait en morceau d'armure pour la partie du corps sur laquelle elle était versée. Gantelets, heaumes, épaulières, jambières, etc. Cette armure protégeait mieux que la majorité des armures classiques, tout en permettant des mouvements aisés.

Beaucoup de personnes voulurent cette nouvelle potion. Mais Ölrún n'en fabriqua que peu. Elle l'avait créée pour dépasser ses limites, mais elle préférait fabriquer des armures plus classiques à la main, que ce soit en métal, en tissu ou en cuir. Et comme elle utilisait sa magie pour les confectionner, elles restaient meilleures que des armures classiques.


Inktober With A Keybord, Jour 14 : "Sorcière des potions" et "Armure"
Chaque jour d'Octobre, un texte avec deux thèmes imposés. Le premier vient de la liste Witchtober, le second de la liste officielle Inktober.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/1015

Fil des commentaires de ce billet