Toulouse Game Show - Ohanami

Samedi dernier, je suis allé faire un tour à la version o-hanami du Toulouse Game Show. Le Toulouse Game Show (ou TGS), c'est un salon, une convention autour de la culture japonaise, en particulier les mangas et animes. J'en avais souvent entendu parler, mais je n'avais pas encore eu l'occasion d'aller y faire un tour.

C'est maintenant chose faite avec cette visite non prévue. Je pensais y passer la matinée et en fait j'y suis resté 6 heures, de l'ouverture jusqu'à la fin du concours de Cosplay.

Des le parking, j'ai vu que ca allait être sympa. J'étais moi même habillé normalement, mais j'avais prévu mon appareil photo afin de prendre plein de photos de tous les cosplayers qui seraient sur place. Et avant même d'être garé, j'ai vu que j'avais bien fait. Il y avait déjà pas mal de personnes en costume. Dans la file d'attente aussi, j'étais entoure de personnes déguisées, parfois en personnages reconnaissables, parfois en ... d'autres choses.

Juste après l'entrée, j'ai pu retrouver DaScritch, Ultimatom et Dusport, mes trois amis du Supplément week-end, préparant le matériel pour leur émission de radio à venir. Vous pouvez les voir à l'œuvre sur ces photos :
- - TGS_ohanami2010_036.JPG - TGS_ohanami2010_035.JPG
Sur cette dernière photo, vous pouvez aussi voir Solarus, en habit de Kyudo.

J'ai ensuite commencé mon tour du salon. Dans le couloir d'entrée se trouvait la grande majorité de petits jeux bien funs : Bornes d'arcades, plateau de Dance Dance Revolution, Bongos, Karaoké. Il y avait aussi les dédicaces des célébrités invités, en particulier le stand de la chaine de télé NoLife. Et enfin, toujours dans ce couloir les différents stands pour se restaurer : bonbons haribos, ramens asiatiques, rouleaux de printemps ou sandwiches français.

Et puis je suis entré dans la partie principale de l'évènement. La grande salle contenait la plupart des stands et des visiteurs. Magasins, associations culturelles, groupes sportifs, il y avait de tout. Il y avait meme un stand où il etait possible de faire des fausses batailles de Sumo, avec des gros costumes gonflés. J'ai aussi eu la surprise de croiser Sabillus au stand de Kyudo.

Et puis, surtout, la raison principale de ma venue au tgs : les cosplayers. Les cosplayers, ce sont des gens qui font du cosplay; c'est à dire qui jouent le rôle de personnage de fiction (héros de mangas, d'animation japonaise, de films ou de jeux vidéo) en imitant leurs costumes, leurs cheveux (avec une perruque) et leur maquillage. C'est très surprenant pour un européen basique, mais personnellement j'aime beaucoup. On pourrait aussi parler d'originalité si les choix des personnages représentés étaient plus étendus. Cette année, il y avait un nombre impressionnant de cosplayers de "Naruto", ainsi que pas mal de "Bleach".
Il y avait même un concours de cosplay organisé pendant les deux jours du salon : le samedi pour les cosplays individuels et le dimanche pour les cosplay de groupe. C'était très sympa, et c'était surtout l'évènement majeur de la journée qui a amené tous les visiteurs à s'agglutiner devant la scène pendant son déroulement. Chansons, chorégraphies, faux combats, défilés, tout était bon pour montrer son déguisement.
Malheureusement, tous les cosplayers présents pendant le salon ne se sont pas inscrits au concours et n'ont pas pu etre vus par tous. C'est fort dommage car certains étaient beaucoup plus réussis que ceux participants au concours.

Autre concours, moins intéressant pour moi qui suis sensible aux fausses notes et aux humiliations : le concours de Karaoke. Bien sur toutes les chansons étaient en rapport avec la culture japonaise et les dessins animés. C'est là que j'ai pu me rendre compte que, à l'instar de tout le monde dans la salle, je connaissais par cœur les paroles du générique de Pokemon. Au moment où un des participants au concours a chanté cette chanson, un bourdonnement a empli la salle. Ce bourdonnement, c'était tous les gens qui, comme moi, connaissaient les paroles et chantaient en même temps, sans trop hausser la voix pour ne pas déranger le concurrent. Apres ça, je suis allé me pendre...

Autre grand point du tgs, les magasins. Il était possible d'acheter sur place de nombreux objets liés de près ou de loin à la culture japonaise. Des sacs Totoro, des chapeaux Toad, des stores DeathNote, des mangas, des origamis, des costumes (d'écolières avec dentelle incluse, par exemple), des sabres, des livres sur la culture japonaise (en particulier sur la cuisine), des statuettes, figurines et autres porte-clefs, ainsi que dvd. Perso, j'étais persuadé de n'avoir amené que ma carte bleu et pas un seul billet, donc je me suis dit que c'était l'occasion de ne pas tomber dans un consumérisme effréné. Je n'ai rien acheté du tout, pas même un petit truc à grignoter ou une peluche Totoro. (En rentrant à la maison, je me suis rendu compte que mon carnet de chèque était resté au fond de mon sac toute la journée sans que je le sache. Mon compte en banque remercie ma mémoire de poisson rouge.

Je suis rentré chez moi vers 16h30 et j'ai comencé à trier les nombreuses photos prises sur places. Vu que j'en avais pris 496 en tout dans la journée, il m'a fallu pas mal de temps pour tout traiter, ce qui a d'autant ralenti la publication de ce billet. Mais maintenant les photos potables sont traités et en ligne, vous pouvez les voir sur mon flickr à cette adresse : http://www.flickr.com/photos/tarvalanion/sets/72157623736641109/ (Certaines sont floues, mais je suis pas un pro de la photo et la luminosité n'etait pas top.)

En tout cas, ca m'a beaucoup plu, et j'irai sans doute au TGS d'automne, qui est encore plus grand que celui du printemps.

Commentaires

1. Le mercredi 21 avril 2010, 21:05 par Ultimatom

J'ai moi aussi quelques photos de toi au milieu de cosplayeurs, certains ne t'ont pas laissé insensible :-D

2. Le mercredi 28 avril 2010, 10:40 par TarValanion

Thomas : J'attends toujours les photos promises...