Chris Bachalo a des origines allemandes

Je suis sur de ne vous avoir jamais raconté cette histoire. Et c’est bien dommage, parce que là aussi, il y a beaucoup de nawak.

Ca se passe au printemps 1995 en Thuringe, land allemand situé un poil au nord de Nuremberg. J’étais là-bas pour un échange entre mon collège et une Hauptschule allemande. Les français partaient là-bas au printemps et les allemands venaient en France à l’automne suivant. Ma prof d’allemand organisait ça de main de maitre : transport, échange, choix des correspondants, visites, etc…

Cette fois-là, je m’étais retrouvé chez une jeune allemande avec laquelle je m’entendais bien. (Tellement bien que j’ai pu y revenir l’année suivante pour le nouvel an.) Et du coup, la famille me faisait participer à leurs activités.

C’est ainsi qu’un soir, alors que le repas était passé, la mère et la fille viennent me voir et me disent de les suivre. Elles me donnent en plus une lampe de poche. De plus en plus bizarre. Qu’allons-nous faire ? Nous allons sauver des grenouilles. Pardon ???

En fait, nous étions en plein dans la saison de migration des grenouilles. Migration assez courte, une histoire de changement d’humidité de leurs lieux de reproduction, je crois. Et le trajet de cette migration passe par des routes humaines. Des routes goudronnées sur lesquelles roulent des automobilistes à pleine vitesse. Vous imaginez tout de suite l’hécatombe, voire le génocide batracien qui en résulte. Et vous pouvez donc imaginer les nombreux cœurs brisés de ces mères de famille et de leurs filles adolescentes respectueuses de la biodiversité.

Il fallait trouver une solution. Et une solution a été trouvée. Au bord des routes concernées, un petit filet a été placé. Pas très haut pour que la plupart des animaux, humains compris puisse passer, mais assez haut pour gêner le passage d’une grenouille. Et à intervalles réguliers, des seaux ont été placés. Ces seaux, placés dans la terre sur le coté champ du filet, ne dépassent pas du tout du sol. Les grenouilles, coincées par le filet, essayent de le contourner et tombent dans les seaux où elles restent coincées.

Et chaque soir, des groupes de femmes font le tour des seaux pour en sortir les grenouilles et les emmener de l’autre coté de la route sans aucun risque pour ces pauvres petites bêtes.

Je vous rappelle que nous sommes en 95. A Hildburghausen. (Et pas en 17 à Leidenstadt.) L’écologie est déjà en marche depuis un bon moment. Qui aurait eu l’idée de faire ça en France ?

(Si vous avez compris le titre de ce billet sans chercher, je suis au regret de vous informer que vous avez atteint un niveau aigüe de nerditude (la nerditude étant le coté pas sympa de la geekitude). Si vous n’avez pas compris, c’est pas grave, moi, je me comprends.)

Commentaires

1. Le vendredi 9 avril 2010, 16:54 par Sekhmet la Rouge

Excellent.

(et bonne nouvelle pour moi, je ne suis pas nerd)

2. Le samedi 10 avril 2010, 17:49 par Flo

ca se fait par chez moi... je ne saurais te dire depuis combien d'années, mais y a même des tunnels sous les routes qui sont mis en place en france pour sauver les batraciens...
http://www.lpo-anjou.org/crapauduc/...

(des crapauducs qu'ils appellent ça c'est meugnon ;) )

3. Le dimanche 11 avril 2010, 01:13 par Jonathan D.

J'aime ce genre d'initiatives, c'est beau :)

4. Le dimanche 11 avril 2010, 10:14 par Wizmaster

Yaaaaaaaaaaaaah ! J'ai tjrs su que je n'étais pas un nerd :D

T'as fait des choses bien pendant ton échange avec l'Allemagne quand même :) Moi j'avais seulement passé mon temps à me baffrer !

5. Le lundi 12 avril 2010, 14:37 par khey

j'ai rien compris au titre ...
Sympa le coup des seaux ...

6. Le mercredi 28 avril 2010, 10:41 par TarValanion

Sekhmet : je le savais. ;)
Flo : tu me dis que ca se fait chez toi, mais tu donnes un lien vers un site sur l'Anjou.
Jonathan : oui, c'est sympa.
Wizzy : j'avais bien baffré moi aussi, t'inquietes.
Khey : C'est normal.

7. Le jeudi 29 avril 2010, 16:04 par Flo

dernière page du pdf http://www.lorraine.developpement-d...
j'habitais à 25km de st avold.

c'était surtout pour te montrer que c'est pas si pourri la france.

8. Le jeudi 29 avril 2010, 16:05 par Flo

c'était pour te montrer qu'il y avait aussi des choses en france et ce n'est pas forcément mieux ailleurs :
http://www.estrepublicain.fr/fr/l-e...