Spectre emotionnel

Vous savez que je traine beaucoup sur twitter et sur tumblr. Je poste sur ces sites beaucoup de messages, mais en fait peu venant de moi-même. Une grande majorité de ce que je raconte n'est en fait qu'une re-transmission de ce que je vois. La grande question, c'est "pourquoi je re-transmets?"

Pour de nombreuses raisons. Pas uniquement parce que j'aime. Parce que ca m'a fait rire, parce que ca m'a appris des choses, parce que ca m'énerve, parce que ca me touche, parce que c'est intéressant à différents niveaux, pour me moquer et aussi parfois parce que j'aime. L'appréciation est un de mes moteurs, mais pas le seul, que ce soit dans la vie ou sur internet. 

Alors effectivement, il m'arrive, more often than not, de diffuser une info, une image, un lien, une vidéo sans y ajouter de commentaire personnel, ou avec des commentaires sibyllins, voire abscons. Pour 2 principales raisons : les limitations imposés par les sites où je transmets ces informations et la difficulté pour moi à trouver un commentaire à la fois utile, nécessaire, et intelligent. Et il faut garder en tête que si je re-transmets une info, c'est qu'elle est suffisante en elle-même. Elle doit donc être vu par elle-même et non pas de mon point de vue, forcement déformant.

Déjà que le lecteur a son propre point de vue, lui aussi déformant... Si on y rajoute le mien, on va jamais s'en sortir.

Exemple concret. Ce matin, mon mec twitte un lien vers une photo : http://yfrog.com/h2r90huj En voyant ça, je retwitte (re-diffuse) avec le commentaire suivant "Lapin?? Laaapin!!" En fait, je les trouve pas si beau que ça, les mecs sur la photo. (Je sais pas trop si ca vient de leurs visages ou de leur corps, mais j'accroche pas.) Mais le coup des oreilles de lapin, ca me fait sourire. Et ca me fait penser à l'ancienne pub Kisscool.

Et là, quelques minutes plus tard, un autre adepte de twitter me fait la remarque suivante : "Tu te rends compte que ce que tu aimes, en fait, c'est des jours engrangés de salle de sport ?" (Je passerai sur le fait que j'avais pas demandé son avis à propos de mes préférences, le problème n'est pas là.) Le problème, c'est que, par à-priori, cette personne pense que, si j'ai retwitté ce lien, c'est uniquement parce que j'apprécie la plastique des mecs qui sont dessus. Alors que non. Certes, ce genre de choses arrive. Je retwitte souvent des photos de mecs parce qu'ils me plaisent. Mais pas toujours. Parfois, c'est juste pour un délire. Comme des oreilles de lapin.

Mais en général, mes délires ne font rire que moi. Donc, prenez juste l'info. Occupez vous juste d'elle et n'essayez pas de me comprendre via mes retwitts ou mes posts sur tumblr. Si vous voulez vraiment essayer de me comprendre, il vaut mieux lire mes billets ici, c'est plus facile.

(En fait, ce billet me fait penser à cet autre billet ecrit en 2007 et intitulé "C'est au pied de la lettre...".)

Commentaires

1. Le mercredi 23 février 2011, 08:37 par khey

Ne twittant pas, je te suis ici ... et ça me va. la photo passe pas ici, je regarderai ce soir .... curieuse de voir les oreilles.

Tu vas bien? pas de réponse à mon mail, donc je me dis que ça va ;-)

Bises

2. Le samedi 26 février 2011, 19:34 par Jonathan D.

Je ne twitte pas, mais quand je regarde ce que les autres balancent, j'ai effectivement tendance à croire qu'ils aiment ce qu'ils diffusent, alors qu'il peut y avoir bien d'autres sentiments derrière, en effet.
Par-contre, je crois qu'ajouter un commentaire est un exercice délicat... En tout cas, j'aime beaucoup de choses que tu twittes, mais ces mecs n'en faisaient pas partis non plus lol.