Week-end avec Rouge-Cerise

Le climat ayant entrainé l'annulation de notre vol en parapente, Rouge-Cerise (en week-end à la TarVal-mansion) et moi avons du trouver une nouvelle activité pour cette journée du samedi. La venue de Matoo à Montpellier nous a donné l'idée d'aller à la cité de Carcassonne. R-C ne connaissait pas et nous avions aussi l'espoir d'y voir Matoo et son homme.

En fait, nous avons fait la visite juste à deux. Matoo était coincé à Montpellier sans voiture. Et Orpheus qui aurait pu passer le week-end à No Fun's Land, était coincé au service après-vente de la Fnac, à Paris. Faisant contre mauvaise fortune, bon cœur; et malgré les elements déchainés, nous avons fait notre visite. D'abord, nous avons fait le tour de toutes les petites rues de la Cité, en regardant les magasins attrape-touristes et les vieilles pierres.

Nous sommes passé devant et dedans la basilique Saint Nazaire et Saint Celse. Nous nous sommes interrogés sur la présence de Saint Nazaire en Languedoc. J'ai donc sorti mon iPhone pour chercher sur wikipedia, au risque d'y perdre trois doigts congelés. Au fur et à mesure de ma lecture, R-C me faisait des commentaires. "Tiens, Saint Nazaire était gay." puis "ah non, en fait, Saint Nazaire était bi." Malgré cette pause culture, nous n'avons toujours pas compris pourquoi la basilique portait ce nom.

Nous avons continué notre tour des petites rues. Malgré de nombreuses remarques de ma part, Rouge-Cerise a toujours refusé d'acheter les objets kitsch et affreux présentés en vitrine. J'ai trouvé un magnifique t-shirt qui lui serait allé à merveille, mais il n'a pas voulu. Il a failli me mettre au défi : si je lui achetait le t-shirt, il le portait à la prochaine Gay Pride. Heureusement qu'il s'est retenu, parce que je n'aurais pas hésité une seule seconde à lui acheter. Le-dit T-shirt était rose pale avec un dessin de princesse et portait la mention "Princesse Carcassonne". Je suis sûr que ca lui serait allé comme un gant. Hélas, cela ne sera pas...

Après ces échanges, sentant la faim arriver, nous avons recherché un restaurant. R-C voulait absolument manger un cassoulet. Ça tombait bien, c'est un plat qui est aussi léger que la raclette prévue le soir même... nous avons trouvé un restaurant qui nous semblait sympathique et qui servait du cassoulet : la Maison du Cassoulet. Nous étions les premiers et nous nous sommes installés à une table en fond de salle. Juste après avoir commandé, nous avons entendu l'arrivée d'autres convives. Je me suis retourné pour voir 5 hommes suivant la serveuse. Mon radar a immédiatement fait bip. Celui de R-C aussi. Ils se sont retrouvés assis à coté de nous, à une grande table qu'ils avaient réservée. Nous nous sommes tus assez rapidement et nous avons tendus l'oreille. Et nous n'avons plus du tout regretté l'absence de Matoo ou de Orpheus. Il s'agissait effectivement d'un groupe de gays, regroupant pas mal de clichés. Ça a d'ailleurs parfois été dur de se retenir de rire.

  •  J'aimerais bien me trouver un mec, quand même.
  •  Ouais, enfin, chaque fois que tu te lances dans la drague, tu commences des histoires compliquées. Regarde, le dernier que tu as rencontré, il habitait New York.
  •  Oui, mais c'était des erreurs de jeunesse.
  •  Maintenant, c'est surtout des erreurs de vieillesse.
  •  Han, salooope!!

R-C a flashé sur un des mecs. Un petit barbu avec, je cite, "des yeux magnifiques". C'était effectivement le seul potable du lot. Malheureusement, le restaurant s'est rempli assez vite d'autres personnes. Comme a dit R-C, il s'est dégetthoïsé. Le cassoulet était très bon.

Après cette pause, et malgré une grosse envie de sieste, nous nous sommes dirigés vers le château pour une visite un peu plus culturelle. Nous avons pris une visite guidée des remparts de la ville. nous avons appris plein de choses sur la Cité et son histoire, sur les diverses modifications et restaurations qui ont été faites. R-C a pris plein de photos. Nous avons demandé à la guide pourquoi la basilique était dédié à Saint Nazaire et Saint Celse, elle nous a dit qu'il y avait des reliques des saints sur place. Elle nous a aussi appris que Carcassonne était appelé "la Pucelle du Languedoc", en ce sens que après les constructions du second rempart, elle n'a jamais été attaquée. J'ai fait remarqué à mon hôte que ca donnait un nouveau sens au t-shirt dont nous avions parlé plus tôt. Ça ne l'a quand même pas convaincu de se le faire offrir.

Suite à cette visite de rempart, nous avons fait le tour du donjon lui-même. En tout début, apparait un cadre montrant les remparts avant et après les restauration de Viollet-Le-Duc. Discussion :

  • R-C : Il a eu raison de faire ces restaurations. C'est quand même plus joli après.
  • Moi : Plus joli, peut-être mais la fidélité historique?
  • R-C : oh la fidélité, c'est juste un concept!

Je vous épargnerai les autres remarques salaces de la visite, comme celle sur les bourses de pèlerin vendues à la boutique. Nous sommes tranquillement rentrés à Toulouse pour préparer la raclette et la tarte aux pommes et attendre nos invités. La soirée a été à la hauteur du reste de la journée. Nous avons parlé voitures et gangbangs, speeddating et bulletin de notes, dom-tom et liberté sexuelle, coming-out et masturbation, sous-vêtements et sex-toys. Le repas était très bon, à la limite du truithonnage (fois gras, pâté en croute, fromage ail et fines herbes suivi de raclette et de tarte aux pommes version 3 tonnes de sucres). J'ai twit-bitché pendant la soirée, au grand désespoir de mes convives. Le chat a passé sont temps à courir partout et à lécher les plats vides, à mon grand désespoir.

Nous nous sommes couchés vers minuit, fatigué par une dure journée et endormis par la dure digestion.

Ce matin, j'ai entrainé Rouge-Cerise dans un sauna, alors que mon homme restait à la maison sagement. Nous sommes en fait allé dans un centre nautique de relaxation et de remise en forme. Piscine à bulles, bains à remous, courants d'eaux, douches avec pression, sauna, hammam, salle de sport, bogosses (rares), bassin de natation, etc... J'avais personnellement déjà testé ce genre d'activité, avec en général grand plaisir, mais c'était une première pour mon invité. Il a bien apprécié et compte bien renouveler l'expérience dans sa ville. Le problème, c'est que ca donne faim et que ca fatigue beaucoup. Surtout le sauna, qui est quand même une activité plutôt rude pour le corps (et le cœur). 

En bref, nous avons passé un super week-end, malgré le climat peu clément. J'ai ramené Rouge-Cerise à son avion et il a promis de revenir. La prochaine fois, j'espère que nous pourrons aller dans les Pyrénées pour nous envoyer en l'air, comme c'était prévu ce samedi.

Suite à ce billet, je vous invite à cliquer sur les quelques liens qui l'émaillent et à surveiller le blog de Rouge-Cerise pour y lire le billet de démenti qui ne saurait tarder. (Il me l'a promis.)

Commentaires

1. Le dimanche 21 mars 2010, 18:54 par joss

pour la toute première fois, la lecture d'un billet me donne une furieuse envie de cassoulet. Il me FAUT du cassoulet.
Je regrette avec tristesse le non achat du T-shirt évoqué.

2. Le dimanche 21 mars 2010, 19:33 par Rouge-cerise

Je suis dans la merde, contrairement à Tarval-chou, je n'ai pas de mémoire et risque de galèrer pour trouver les casseroles de Tarval... Mais je pense qu'en plus du cassoulet et de la raclette, j'évoquerai ce plat typiquement Français qu'est la blanquette de veau. Le suspense est à son comble...

3. Le dimanche 21 mars 2010, 19:38 par Garfieldd

J'attends avec impatience le contre-rapport de Rouge-Cerise…

4. Le dimanche 21 mars 2010, 19:42 par Enn'

Ah ? je n'étais pas là pour le gang-bang et les voitures ...Truithonnage c'est sur !
Je n'ai jamais vu le moindre beau gosse à Cali c'est haut, homo ou hétéro. J'y apprécie particulièrement la cascade froide à la sortie du sauna. Moins glamour, mais beaucoup moins cher et beaucoup plus près de chez nous, la piscine de ma terre d'envol a un sauna et un hammam accompgnés de jacusis tout à fait acceptables mais plus peuplés et toujours pas de beaux gosses.

5. Le dimanche 21 mars 2010, 19:55 par samantdi

Enn', tu as manqué la conversation sur les voitures, liée à celle du gang-bang. Voici le problème :
- Soit trois voitures : une alfa rouge, une fiat 500 en forme de petite boîte à chaussures pointure 21 et une Austin-Mini, laquelle est la plus appropriée (d'après toi) pou : une pétasse un peu boubourge, un pédéblogueur et un gang-bang de jeunes (qui aiment s'entasser et se déplier)

Problème à soumettre à un physicien.

6. Le dimanche 21 mars 2010, 21:51 par Matoo

En effet ce sera pour une prochaine !!! :) Je suis toujours partant pour visiter les endroits gay de notre Belle Province. lol

7. Le lundi 22 mars 2010, 07:59 par orpheus

Miss Carcasonne, ouaip, ça l'aurait fait. Mouarf !
(Dommage, c'était un we à Paris - On y fera un saut pourquoi pas cet été)

8. Le lundi 22 mars 2010, 22:14 par alain lo grelh

Même si cette fin de semaine fut des plus agréables pour moi je regrette quand même de n'avoir pas vu R.C. et participé à ces débats instructifs:-)

9. Le mardi 23 mars 2010, 20:04 par TarValanion

Joss : un cassoulet ca se cuisine. Ou alors, tu viens dans la région. C'est pas le bout du monde. ;)
RC : Tu ne t'en as pas si mal tiré que ça.
Enn : je vais assez rarement dans ce genre d'endroit pour me payer le luxe quand j'y vais.
Samantdi : Je regrette que Virgile ne soit pas encore passé dans le coin, il aurait peut-être une réponse.
Matoo : Justement, à Toulouse, ya pas vraiment de quartier gay...
Orpheus : ok, j'attends tes dates.
Alain : La prochaine fois.