Week-end pyrénéen

Dimanche, je suis allé faire un tour chez mes parents, à la fois pour feter la fete des meres et pour feter l'anniversaire de mon pere. Normalement, c'est le 19, mais comme il n'a pas de week-end libre aux alentours, nous l'avons fété hier.

Pour la fete des meres, j'ai installé à la mienne un certain nombre d'applications sur son tout nouveau portable. J'en profite pour dire que la securité de Vista qui demande confirmation que c'est bien l'utilisateur qui lancé l'application et pas un mechant virus ou un sale hacker, et bien c'est chiant. Surtout que la confirmation est double pour chaque application. Non, en fait pas chaque application. Pour installer Office et Live Messenger, je n'ai pas eu de questions. Surprenant, non?

Mon pere a eu pour son anniversaire un GPS gerant à la fois la route et les randonnés. Nous nous sommes retrouvés chez ma tante et mon oncle avec mes parents, ma soeurs et ses filles dans un bled paumé de la Barousse. Deja la Barousse, c'est perdu, alors un bled paumé de ce coin, c'est encore pire. Mon telephone ne captait rien, ce qui n'est guere etonnant, mais meme les satellites ne passent pas, là-bas, c'est vous dire!! On a été obligé de bouger un peu pour que le GPS se repere. Au depart, il nous disait qu'on etait dans le quatrieme arrondissement de Paris, le pauvre. Le 4°... Avec des fleurs, des forets tout autour, des brebis dans le jardin du voisin et des gens qui te disent bonjour quand tu les croises... C'est bete, un gps, en fait!

En discutant avec mon oncle de son magnifique jardin, j'ai appris qu'il utilisait du compost qu'il avait amené de Borderes. J'ai été choqué. Acheter du compost à Borderes pour ameliorer un jardin à Ourde, c'est un peu comme acheter du compost à Malakoff pour un jardin à Saint-Remy-des-Landes. Mais bon, il parait que la foret, bien que non utilisée, appartient à des gens et que aller y chercher un ou deux seaux de humus frais (avec des vraies feuilles mortes), c'est appeler chez soi les huissiers et les emmerdes. Evidemment, on peut toujours demander au proprietaire s'il accepte de ceder un peu de terre, mais il y a de fortes chances qu'il demande à etre payé. Forcement, si ca n'a pas de valeur, ca peut rester à pourir sur le sol. Mais si ca interesse quelqu'un, autant que ca raporte. Pareil pour les residus de la coupe du bois. Je sais pas si c'est moi qui ouvre les yeux petit à petit ou si ce sont les gens qui deviennent de plus en plus egoïstes, mais ca me choque, ca m'inquiete.

Bon, il y a quand même eu quelques bons cotés à cette journée en montagne. Non, je n'ai toujours pas réussi à discuter avec mon pere. En fait, je pensais plutot à la beauté des paysages. Et puis, je me suis aussi rendu compte qu'il y a de jolis choses dans le coin. Par exemple, à l'entrée du cimetiere de Tuzaguet, il y a une magnifique statue d'ange. Le jardin de l'eglise d'Izaourt est superbement entretenu et tres different de ce qu'on voit d'habitude.

Mais le mieux reste quand même le nom de certains villages. Je pense à Sarlabous, à Frechou-Frechets (bien prononcer le "t" et le "s") et surtout à Bramevaque. Bramevaque, village abritant le chateau des Comtes de Comminges, lieu où se deroulent deux grandes legendes : celle de Rouyeto, genisse blanche aux cornes d'or et celle de Marguerite de Comminges, la comtesse qui mangeait des petits enfants pour son souper.

Vraiment ce coin est tres interessant. Allez y faire un tour à l'occasion.

Commentaires

1. Le lundi 4 juin 2007, 21:51 par samantdi

Ah cette phrase m'a bien fait rire : "Au depart, il nous disait qu'on etait dans le quatrieme arrondissement de Paris, le pauvre"

Ah oui, le pauvre ! Ce gps, il paraît que c'est exaspérant ... Il te fait tourner en bourrique mais celui qui le possède lui obéit aveuglément. Coloc et d'autres copains sont partis se balader avec cet instrument satanique, ils ont passé leur temps à se disputer au lieu de profiter du paysage. L'un écoutait son gps, l'autre avait le nez dans la carte et Coloc demandait son chemin aux habitants, qui lui donnaient des raccourcis que les autres ne voulaient pas prendre !

:-)

(à vendredi au Toulouse-carnet)

2. Le lundi 4 juin 2007, 22:40 par alain

Bramevaque (la vache qui meugle) il porte bien son nom ce village avec ces histoires de vaches aux cornes d'or...Quant à la comtesse m'est avis qu'avant de manger les petinenfants elle devait faire des choses bien poilissonnes avec eux!! je connais un peu le coin 5bordères ,Mauléon mais j'avais jamais remarqué bramevaque.Va falloir que j'y retourne.

3. Le lundi 4 juin 2007, 23:02 par orpheus

"...des brebis..." : si, si, ça peut être le marais !
"...et des gens qui te disent bonjour quand tu les croises" : ah non, ça peut pas! quoi que.

4. Le mercredi 6 juin 2007, 18:47 par TarValanion

Sam : tu remarqueras que moi, je me refuse à utiliser un tel objet. Il est bien plus sympa d'etudier une carte ou de se promener sans but en prenant les chemins qui se presentent que d'obeir à une machine qui parle sans reflechir. En plus, à chaque fois, ces choses sont programmées avec des voix de femme, genre Laurence Boccolini. Je prefererais largement une voix d'homme, grave et sensuelle qui me dirait "Continuez tout droit".
Alain : Bramevaque, c'est paumé. Il faut vraiment savoir où ca se situe pour tomber dessus.
Orpheus : On a dit des brebis, pas des moutons (de Panurge)

5. Le jeudi 7 juin 2007, 20:14 par Fab

Quand je pense que je devrais etre en train de revenir de Perpignan apres avoir mate des appart' selectionnes sur le web... c'est vrai que c'est bien les Pyrenees, le peu de fois ou j'y suis alle j'ai adore.