Pratiques particulieres - Temoignages

Suite au billet précédent, quelques lecteurs m'ont contacté. Ils souhaitaient eux aussi participer, de façon anonyme. J'ai donc fait un interview de chacun d'entre eux (avec mon manque total d'expérience et de connaissance en journalisme), ce qui m'a donné les 3 échanges ci-dessous.


Premier témoignage

  • Moi dit : Donc, tu te définis comment point de vue "hard" ?
  • Lui dit : Je me définis comme gay d'abord, attiré par un peu toutes les pratiques désignées comme extrêmes. Du fétichisme au SM, en passant par le BDSM que tu as bien défini sur ton billet. Mais j'ai bien du mal à me définir d'un point de vue hard. Peut être parce que je n'arrive pas vraiment à voir ces pratiques comme "hard". Anecdotiques et minoritaires, ok, mais "dures", le mot me déplait
  • Moi dit : je suis bien d'accord, d'où l'emploi de guillemets. Et coté BDSM, tu te vois plutôt dominant, dominé ou prêt à changer de rôle?
  • Lui dit : Dominé, prêt à changer de rôle de temps à autre (déjà testé).
  • Moi dit : Déjà testé, tu dis. Il t'est arrivé de te laisser dominer et de dominer un autre. Comment ressent-on ces deux pratiques?
  • Lui dit : En tant que dominé, une sorte de laisser-aller total, puisque la confiance est impérative. Dans les meilleurs cas, quand la confiance était totale, une intense relaxation intellectuelle, puisque tout était entre les mains du dominant. En tant que dominant, l'envie de reproduire envers le dominé ce que j'ai pu ressentir à sa place. Un sentiment de puissance et de responsabilité un peu grisante. Et aussi, la joie d'offrir à un autre un instant qu'il apprécie.
  • Moi dit : j'avais entendu parler de ce laisser-aller complet. C'est si profond que ça? (sans mauvais jeu de mots)
  • Lui dit : Et oui, c'est si profond que ça. En tout cas, les quelques cas ou je l'ai vécu, c'était ainsi. Confiance et amour intense, espoir que ça ne cesse jamais. Je pense aussi que c'est une sorte de catharsis, puisque dans la vie réelle, je suis plutôt très méfiant envers toute forme d'impératif non choisis.
  • Moi dit : Dans les 2 cas, les retours doivent être durs, non? Ou pas plus qu'après un super-orgasme-trop-trop-bien?
  • Lui dit : Le retour dépend du dominant. S'il y a de l'amour, le retour se fait avec tendresse et c'est chouette. Si c'est juste un plan cul, forcément, c'est différent.
  • Moi dit : ok. Tu as testé avec plusieurs amants?
  • Lui dit : Oui
  • Moi dit : comment as tu amené le sujet?
  • Lui dit : En tant que dominant, je n'ai essayé qu'avec un seul, et il le souhaitait dès le départ. En tant que dominé, dans un cas ça s'est fait progressivement, dans d'autre c'était connu dès le départ.
  • Moi dit : Tu veux dire qu'une réputation t'avait précédé? Surprenant.
  • Lui dit : lol. Tu confonds rencontre et plan cul...
  • Moi dit : tu veux dire que tu as eu des plans culs BDSM, en recherchant exactement ce genre de choses sur des sites de rencontre?
  • Lui dit : oui
  • Moi dit : ok. Et en couple, ca t'est arrivé aussi ce genre de pratiques?
  • Lui dit : oui
  • Moi dit : et c'est venu comment alors? En douceur ou annonce crue et directe?
  • Lui dit : Tout en douceur. Les pratiques ont évolué petit à petit. Je me demande s'il n'y avait pas une peur mutuelle de choquer l'autre.
  • Moi dit : C'est con le temps qu'on perd en ayant peur de choquer...
  • Lui dit : Tu l'as dit! Encore que...
  • Moi dit : et du coup, ca veut dire que vous étiez tous les deux intéressés (sans que l'autre le sache). J'imagine que quand vous vous l'êtes dit, vous avez du pouvoir tester plein de choses
  • Lui dit : on ne se l'est jamais dit. On l'a juste vécu, chaque fois un peu plus loin, sans doute en attendant que l'autre dise stop. Pour revenir sur le temps perdu, je ne pense pas qu'il ait été perdu. Les fantasmes ne gagnent pas à être vécus à tout prix, car il y a une grande partie psychologique dans tout ça. Le faire est une chose, le vivre une autre. Je ne sais pas si je suis clair...
  • Moi dit : si, si, c'est tout à fait clair et je comprends. Pour cette histoire de fantasme à imaginer et pas à vivre, j'en ai entendu parler. Je ne suis pas sur d'être d'accord. Mais ma remarque était plus générale. En couple, on perd beaucoup de temps comme ça, que ce soit au niveau sexe et fantasmes ou pour autre chose.
    Pour en revenir au sujet, de quand est-ce que ca date? Peut-être pas clair, là. Je reformule : de quand datent tes premiers fantasmes bdsm?
  • Lui dit : Du même moment que mes premiers fantasmes gay. Ca été totalement lié.
  • Moi dit : tu as accepté l'un et l'autre en même temps alors?
  • Lui dit : oui. Enfin, vis à vis de moi même, oui. Vis à vis des autres, non.
  • Moi dit : vis à vis de toi-même, oui, c'est ce que je voulais dire. Un peu comme mon cas, donc
  • Lui dit : il me semble, à la lecture de ton billet...
  • Moi dit : tu as visité des sites sur internet ou c'était par un autre moyen?
  • Lui dit : Internet seulement.
  • Moi dit : tu te rappelles du premier? Ou de ton préféré à l'époque de la découverte?
  • Lui dit : Je crois que c'était chapshard
  • Moi dit : un des plus anciens
  • Lui dit : sans doute!
  • Moi dit : je me souviens l'avoir visité à l'époque
  • Lui dit : j'ai ensuite du naviguer depuis ses liens. J'imagine que tout le monde est passé chez lui un jour où l'autre
  • Moi dit : dans les pays francophones, sans doute. Mais son site est quand même très fouillis, je trouve.
  • Lui dit : Oui. J'avais eu grand plaisir à découvrir Simba (happyinslavery), pour le coté plus construit de son site.
  • Moi dit : tiens, puisque tu parles de Simba, qu'est-ce que tu penses de son coté "je vis en tant que chien"? Le dog-training, ca t'inspire quoi?
  • Lui dit : Le dog training est surement une des rares pratiques que je n'ai pas testées, car elle ne m'attire pas vraiment. Je conçois que certains puissent aimer (le contraire, ça serait un peu l'hôpital qui se fout de la charité), mais moi, je reste de marbre.
  • Moi dit : ok. Ça me semble être un des extrêmes du BDSM. Je trouve ca un peu bizarre.
    Puisque tu as une expérience de dominant, est-ce que tu as des conseils à donner pour des éventuels dominants débutants?
  • Lui dit : Faire ce que vous aimeriez que l'on vous fasse. Être très attentif aux réactions du dominé. Un safe-word ou safe-gesture est impératif, pour tout arrêter instantanément au besoin.
  • Moi dit : ok. Tu as déjà pris ton pied avec un mec alors que lui ne le pouvait pas? Je pense ceinture de chasteté, là.
  • Lui dit : Oui, sauf que c'est moi qui ne pouvait pas!
  • Moi dit : tu étais toi-même coincé dans une cage de chasteté, l'autre est venu, a pris son pied, t'a excité et puis est reparti sans te laisser jouir?
  • Lui dit : Presque... J'étais en cage, j'étais excité, j'ai allumé l'autre, nous avons fait l'amour, j'ai supplié d'être libéré, il n'a pas cédé, a joui, et nous avons dormi ensemble avec beaucoup de tendresse. Pour certains, c'est "hard", je ne trouve pas du tout. Il peut y avoir plein de situation de ce genre, qui font appel à des accessoires ou actes dit "hard", mais que j'ai du mal à estimer comme étant extrêmes. C'est un jeu, rien de plus.
  • Moi dit : Tant qu'il y a de la tendresse et du respect, ca ne peut pas être vraiment hard. Tu es resté coincé dans la cage longtemps après ce coup là?
  • Lui dit : oui. Suffisamment de temps en tout cas pour que ça se reproduise plusieurs fois!
  • Moi dit : et à chaque fois, même s'il n'y a pas eu d'orgasme de ta part, ca t'a plu?
  • Lui dit : dans un sens, oui, dans l'autre, je mourrais d'envie d'être libéré! Mais la situation me plaisait, oui.
  • Moi dit : ah, la chasteté, c'est pas simple à supporter, au niveau psychologique. Si tu avais vraiment voulu, si c'était devenu vraiment insupportable, tu aurais pu être libéré (ou te libérer toi-même) ? Ou tu étais vraiment bloqué?
  • Lui dit : Je pense que j'aurai pu être libéré. Je pense...
  • Moi dit : mais en tout cas, tu n'aurais pas pu le faire toi-même
  • Lui dit : si, j'aurai pu... Mais je l'aurai payé par la suite...
  • Moi dit : ah oui. Vous viviez vraiment votre relation dominant / dominé à fond. Veinards.
  • Lui dit : Je n'ai rien à répondre... :-)
  • Moi dit : ok
  • Lui dit : Ceci dit, si, j'ai une remarque à faire. Ca dépend sans doute des personnalités. Mais pour moi, ça reste un jeu. Je me laisse dominer volontairement. Mais au premier "stop, ce n'est plus du jeu", ça cesse. Sinon, c'est motif de rupture. Le jeu est le jeu, la vie est la vie.
  • Moi dit : oui. On en revient à la confiance et surtout au "safe-word" dont tu parlais plus tôt.
  • Lui dit : absolument, même si là, c'est au delà du safe word. C'est plus sur la vie en général. Le dominant du jeu n'a pas forcément vocation à être dominant sur le reste de la vie du couple.
  • Moi dit : Tu as déjà fait des séances en solitaire?
  • Lui dit : Rarement, mais c'est arrivé
  • Moi dit : en tant que célibataire ou lors de la découverte de ta sexualité?
  • Lui dit : les deux
  • Moi dit : ok. Des remarques particulières à ce sujet? Des souvenirs?
  • Lui dit : non, je vais m'abstenir sur ce sujet
  • Moi dit : Coté fétichisme, tu peux nous en dire plus?
  • Lui dit : J'ai des fétichismes assez classique, je pense: latex, cuir, certains uniformes. Pas du tout sur certaines parties du corps (les pieds, pour certains, semblent un classique).
  • Moi dit : Les pieds ne m'ont jamais intéressé plus que ça, moi non plus. Fétichismes classiques. Ok. Mais fort? Tu serais prêt à jouir juste à cause de ça? Ou c'est plutôt une mise en bouche ? (encore une fois, sans jeu de mots)
  • Lui dit : A jouir à cause de ça, peut être pas, encore que. Mais intensifie l'excitation, oui, aucun doute.
  • Moi dit : C'est déjà entré en ligne de compte pour le choix d'un partenaire?
  • Lui dit : pour un plan cul, oui. Pour quelque chose de plus spontané, pas du tout.
  • Moi dit : et ca se passe comment? Tu rencontres le mec et il reste (plus ou moins) habillé?
  • Lui dit : Tout à fait. Ca dépend de l'organisation définie avant, de l'équipement respectif des partenaires, de la durée du plan. Il peut être looké avant ou pas, il peut y avoir des changements... tout est possible, bien sûr!
  • Moi dit : bon, je pense qu'on a fait le tour. Tu as d'autres trucs à dire? Une dernière anecdote à raconter?
  • Lui dit : Non, ça me va, je te laisse libre de ce que tu souhaitais demander!

Second témoignage

  • Moi: Donc, tu disais qu'il t'arrive de porter une ceinture de chasteté
  • Lui: ouep
  • Moi: Comment t'est tu retrouvé dans cette position?
  • Lui: c'est un ami qui en avait une et qui était intéressé par me la faire porter. Il me l'a envoyé et je l'ai portée 10 jours en lui renvoyant la clef par la poste.
  • Moi: du coup, tu étais vraiment coincé. Cadenas en métal et la clef à plusieurs km. Pas un peu stressant?
  • Lui: c'est une houdini en métal
  • Moi: tu as un lien?
  • Lui: http://www.extremerestraints.com/chastity-devices_26/the-cockcuff-chastity-device_259.html
  • Moi: ok
  • Lui: ya pas de cadenas, c'est juste une menotte soudée. C'est pas hyper confortable mais ce n'est pas inconfortable et j'aime bien le contact du métal. Plus que celui du plastique.
  • Moi: mais ca n'a pas l'air très discret
  • Lui: effectivement, mais un jean large fait l'affaire. Et c'était en hiver, les pull ça aide :)
  • Moi: ah oui, en hiver
  • Lui: au début c'était un peu stressant (de pas savoir si j'allais bien la supporter sur le long terme)
  • Moi: tu n'avais jamais essayé avant? Et tu es parti direct sur 10 jours sans possibilité de changement?
  • Lui: si, mais sur des courtes périodes (moins de 24h)
  • Moi: ah ok
  • Lui: je suis parti sur "je te renvoie la clef et tu m'ouvre quand tu veux"
  • Moi: donc tu n'avais même pas d'idée sur la durée.
  • Lui: non mais je me doutais que ca sera pas des mois non plus. Mais j'ai fini par crocheter la serrure avant de devenir fou :D
  • Moi: hahah!!
  • Lui: bouh, pas sage ! (j'ai reçu la clef le lendemain)
  • Moi: ah oui, c'est pas bien
  • Lui: j'en pouvais plus. Passer de 3 branlettes par jour à 0 pendant 10 jours… j'étais trop chaud du cul
  • Lui: j'ai même jouis juste en me godant et en ayant une molle.
  • Moi: huhu
  • Lui: j'aime bien la cage de chasteté mais je pense plus pouvoir la supporter sans me faire enculer. Sinon je suis trop chaud.
  • Moi: tu aimerais tenter autre chose que de la chasteté? Du bondage, par exemple?
  • Lui: on l'a fait une fois avec mon mec qui aime plutôt ca. Mais une fois attaché, il est plutôt chatouille et très soft. Trop soft pour moi :D
  • Moi: c'est lequel qui était attaché?
  • Lui: moi, avec des cordes, sur un lit, pieds et mains attachés aux pieds du lit
  • Moi: face ou dos?
  • Lui: face
  • Moi: mais là, tu n'avais pas la cage
  • Lui: non. (mais un slip. Soft je te dis ^^)
  • Moi: ah oui, très
  • Lui: trop ;) sinon la cage c bien, mais c'est pas pratique (en été pour la plage...) mais je la porte parfois, de mon propre chef la nuit. J'aime la sensation :D
  • Moi: mouais. je préfère le blocage et l'empêchement de jouir que ca entraine
  • Lui: ben oui. J'adore me réveiller avec une demie molle bloquée ^^
  • Moi: oui mais ca ne change rien à tes habitude de masturbation
  • Lui: si , ca bloque la branlette de la nuit , mais c'est clair que c'est très limité comme blocage de jouissance, je préfère le blocage de l'érection à celui de la jouissance en fait. Je bloque les érections avec des lacets aussi parfois :) Mais je manque de technique, ça c'est chiant
  • Moi: ah ok
  • Lui: il me faut souvent de nombreuses tentatives pour faire un paquet qui tiens :) Et sinon, pour en revenir au BDSM, je pense que j'aimerais, vu que ton article m'a fait bander. Mais le PB c'est que j'ai personne pour me le faire. Et que le matos coute cher. Ca me plait pas l'idée de le faire seul
  • Moi: c'est un peu frustrant en effet, les séances en solo
  • Lui: je crois que j'ai plus envie de me sentir dominé et de ne pas avoir tout les choix
  • Moi: ouais, grosse envie de soumission
  • Lui: ouep je pense. Attaché et "forcé" de sucer ca me fait grave bander. Et sodo ou plus.
  • Moi: plan abattage? :D
  • Lui: ha non, mais la c'est parce que les maladies ca me fait flipper. Mais bon un peu d'uro, je dis pas non :D
  • Moi: un peu? Un seul partenaire, tu veux dire?
  • Lui: oui. Je suis pas fan des plan a plusieurs car j'ai beaucoup de mal avec le multitâche :D
  • Moi: et domination dans la vie de tous les jours, ca t'intéresserait?
  • Lui: Tu veux dire que je n'ai jamais mon mot a dire ? Je pourrais pas. je suis trop chiant :D.
  • enfin voila mes bizarreries :D
  • Moi: ok, merci pour les infos. Je m'en servirai pour faire un second billet de témoignage

Troisième témoignage

  • Moi dit : bon, déjà, comment tu te définis?
  • Lui dit : vaste question. Homo, plutôt passif mais pas que, aimant bien pimenter de temps en temps (ou souvent) ses parties de jambes en l'air
  • Moi dit : et au niveau pratiques "hard"?
  • Lui dit : hum ... plutôt soumis/dominé, mais je suis tenté par passer par le coté dominateur, histoire de ne pas mourir idiot, et si le mec convient a cela.
  • Moi dit : tu as déjà eu des expériences en tant que soumis?
  • Lui dit : quelques unes oui :) Pas nécessairement telles que je les aurais aimées, mais de quoi avoir un bon avant gout de ce que ca peut être quand le mec est a l'aise dans son rôle
  • Moi dit : c'était ce que tu voulais mais pas assez fort ou c'était juste quelque chose que tu n'aimais pas plus que ça?
  • Lui dit : pas assez fort. Mais j'ai bien aimé :D
  • Moi dit : c'était avec ton mec du moment ? Ou juste un plan cul rencontré pour l'occasion?
  • Lui dit : un plan, je voulais déjà me situer par rapport a ça, est ce que j'aime, j'aime pas, est ce que c'est juste pour une fois ou est ce que je voudrais recommencer.
  • Moi dit : donc, un mec que tu avais cherché et rencontré vraiment dans l'optique d'une relation "hard". Pas d'explication à avoir, tout le monde est au courant des le début.
  • Lui dit : pas de relation, un plan, peut être plus après. En fait je voulais essayer ca avec quelqu'un qui avait déjà du matos, n'en ayant pas moi même
  • Moi dit : oui, oui, un plan, pardon. Il me semble que tu as eu plusieurs mecs (au sens plus stable qu'un plan cul, je veux dire)
  • Lui dit : Oui. Du moyennement stable au très stable :) Mais je n'ai pas (encore ?) cherché de mec qui était dès le départ compatible avec ses pratiques, parce que ca reste du domaine du sexe donc ce n'est qu'une composante d'une relation, au final
  • Moi dit : tout à fait. Mais as tu évoqué le sujet avec un ou plusieurs de tes amants?
  • Lui dit : oui, avec le dernier en date, l'actuel.
  • Moi dit : Ça s'est passé comment?
  • Lui dit : c'était plutôt du genre "comment annoncer ça à son mec pour qu'il le prenne mal, en 10 leçons". Après je sais pas si y a une bonne façon d'en parler ... Faut juste le faire. Il avait envie de regarder quelques pornos sur le lit avec moi et je l'ai laissé fouiner dans ce que j'avais. Y'en a des plutôt très hard, bien que ce qui m'attire c'est le bdsm, les films sont plutôt orienté sm ... Bref, il a pris un peu peur au début, on a discuté desquels j'aimais et pourquoi. De ce que je n'aimais pas ... On en a trouvé qui convenaient. Et puis il m'a montré les siens et en dehors des trucs softs, tu en trouve deux ou trois avec des rapports de soumission plutôt marqués.
  • Moi dit : ok. Donc toi non plus, tu ne recherches pas la douleur
  • Lui dit : Non c'est bien la privation, le jeu de domination/soumission. Ce cote "j'te demande pas ton avis" tout en respectant les limites
  • Moi dit : et depuis cette discussion, vous avez agi?
  • Lui dit : oui, mais même avant, en fait . Le coté "jouer avec des liens" est venu assez naturellement. Je lui ai dit que j'aimerais bien qu'il m'attache au lit et me bande les yeux et on a essayé. Bon avec les moyens du bord, donc c'était pas très concluant. Mais c'était bien quand même :) Et après la discussion, on a essayé un peu plus ... "hard" mais il n'a pas aimé. Il l'a fait plutôt pour me faire plaisir et ca a été une catastrophe psychologique après ... mais c'est dû à son passé ... je pense que ca ira par le futur sur ce point
  • Moi dit : tiens, tu es le premier à me parler de l'impact psychologique. Alors que ca joue beaucoup
  • Lui dit : je dis ca parce qu'en fait, dans son passé y a eu des choses pas très jolies, et je l'ai appris que récemment, qui lui sont arrivé sexuellement et psychologiquement. Ce qui fait une sorte de blocage sur ce genre de pratiques car il les associe à cela. Je pense pas que la pratique le dérange et que ca bloquera ad vitam, juste un travail a faire pour ne plus associer cela à ce qu'il a vécu
  • Moi dit : forcement ca n'aide pas.
  • Lui dit : non. Ajoute que, de par mon passé à moi, il se met une pression de fou coté pieu, genre je vais le quitter s'il assure pas. Donc ca aide pas ... Mais on travaille ensemble à cela
  • Moi dit : j'imagine qu'actuellement, il est impossible pour lui de prendre le rôle de soumis
  • Lui dit : j'irais plus loin en disant qu'il est impossible pour lui d'être passif, en ce moment. Mais bon, ca me dérange pas outre mesure, j'ai été actif pendant un bon moment avant d'être avec lui alors un peu de changement, ca fait pas de mal :) Mais pour le coté soumission, ca revient petit à petit depuis qu'il s'est braqué comme on en a parlé avant. Verbalement, de temps en temps, il aime bien. Faut y aller progressivement :)
  • Moi dit : oui, un travail de fond, je pense
  • Lui dit : oui. Pour le reste, y a internet :D
  • Moi dit : le reste?
  • Lui dit : bah ... le reste du fantasme que pour le moment je ne peux pas intégrer a mon couple
  • Moi dit : ah oui, ok.
    Tu me disais que vous aviez essayé lien et aveuglement. Dans tes autres expériences, tu as testé d'autres choses?
  • Lui dit : pinces aux tétons, sac de couchage, muselière, bâillon, cire (il me semble), euh quoi d'autre ...
  • Moi dit : ah oui, pas mal de choses
  • Lui dit : bracelet de cuir aux poignets et chevilles et collier au cou. Les poignets attachés au cou, of course :) J'avais très envie d'essayer gode et cage de chasteté mais on a pas eu le temps :)
  • Moi dit : une préférence parmi tout ça? Un truc qui t'as vraiment fait tripper?
  • Lui dit : la muselière c'était vraiment bien. Le sac c'était bien mais sans plus, parce que le mec débutait coté domination, il était plutôt dominé d'habitude. Les entraves , toutes en même temps , c'était top en fait.
  • Moi dit : toutes? C'est à dire? Cou + poignets + chevilles?
  • Lui dit : +muselière
  • Moi dit : ouverte la muselière ou avec un bâillon?
  • Lui dit : euh ... rien qui n'entrave la bouche, mais elle recouvre quand même. Après tu peux toujours rajouter un bâillon boule :D
  • Moi dit : ok. Tu t'es retrouvé à quatre pattes comme ça?
  • Lui dit : sur le dos oui
  • Moi dit : et il y a eu du sexe après ça, ou le but était juste de tester les attaches, les limitations?
  • Lui dit : tester uniquement, j'étais déjà en couple, donc pas de sexe à coté. Même si je suis sur que ca aurais pu être bien avec du sexe. Mais la c'était pour tester le coté "avec matos"
  • Moi dit : ca t'a donné envie d'acheter du matos pour toi?
  • Lui dit : oui mais pas encore franchi le pas à cause des finances :s Mais j'ai déjà ma shopping list
  • Moi dit : tu peux nous la partager?
  • Lui dit : bien sur. Le bâillon boule, grand classique parmi les premiers achats si j'ai bien compris.
  • Moi dit : :D
  • Lui dit : euh un truc dont j'ai oublié le nom attends voir ... Un dilatateur de bouche mais je pense qu'il y a un autre nom
  • Moi dit : ah oui, je vois. Tu parles de ça : http://www.mr-s-leather.com/M004.html ?
  • Lui dit : oui, je trouvais pas sur meo ... Des bracelets pour les poignets peut être aussi
    mais bon ca sera déjà bien, ca chiffre vite ce genre de passion :D
  • Moi dit : oui. Va falloir y aller petit à petit.
    Tu as ces fantasmes depuis quand, à peu près?
  • Lui dit : en fait quand j'y pense, depuis treeeees longtemps. Avant que je me rende compte que j'étais gay je pense. Curieusement j'ai pris conscience de ces fantasmes que bien après avoir pris conscience et accepté mon homosexualité et avoir fait mon coming out. Je crois que j'en ai pris conscience en discutant avec mon grand frère qui est plutôt trip fringues genre spandex, sous-vêtements, toussa. Après qu'il m'ait appris qu'il était bi.
  • Moi dit : perso, j'ai jamais trop compris le trip spandex :D mais bon, c'est autre chose.
    Et du coup, après t'en être aperçu, tu as fait quoi?
  • Lui dit : j'ai commencé à trainer sur des sites branché sur ce genre de trips. D'abord des videos / textes, puis des sex shop ou des sites plus ludiques je dirais.
  • Moi dit : tu peux nous citer des sites qui t'ont marqué? et pkoi ils t'ont marqué?
  • Lui dit : smboy.fr, ca aide bien à te rendre compte que tu es pas tout seul, et c'est une bonne source d'inspiration :) J'ai aussi beaucoup zoné sur des sites génériques genre gaybeef ou xtube et fouiné pour trouver des vidéos qui correspondent a cela. Tu as Boundgods qui est plus branché sm que bdsm malheureusement.
  • Moi dit : oui, mais leurs vidéos sont assez bien faites. Je ne supporte pas la tête de Van Darkholme, mais il se débrouille très bien derrière la camera.
  • Lui dit : oui mais c'est avec leurs vidéos que j'ai fait peur a mon mec :)
  • Moi dit : Est-ce que tu as déjà visité les sites dont j'ai parlé sur le précédent billet?
  • Lui dit : Skinhard oui. J'ai même un accès complets aux photos. J'ai discuté un peu avec sur msn il fut un temps
  • Moi dit : tu l'as déjà rencontré en vrai?
  • Lui dit : non, mais j'aurais bien aimé :p et toi ?
  • Moi dit : ben il parait qu'il était à Paris pour la gay-pride de cette année, je l'ai peut-être croisé sans le connaitre
  • Lui dit : euh oui je l'ai vu sur certaines photos, il me semble. Donc soit Pingui soit toi l'avez pris en photo :)
  • Moi dit : ahah
  • Lui dit : il devais se trouver avec la jeep "mec en caoutchouc", je pense
  • Moi dit : ouais, c'est ce que je me dis. Je verrai.
    Revenons en aux questions
  • Lui dit : :)
  • Moi dit : tu aimerais passer dans une relation dominant /dominé sur la vie de tous les jours?
  • Lui dit : je ne pense pas non. J'aimerais déjà l'intégrer dans ma vie sexuelle avec mon partenaire actuel. Mais dans la vie courante, tout les jours .... non
  • Moi dit : ok.
    Tu parlais de chasteté tout à l'heure. Tu disais que tu aimerais tester. Tu t'imagines ca comment?
  • Lui dit : les sensations ou le contexte ?:)
  • Moi dit : les deux! :D
  • Lui dit : contexte je sais pas ... que le mec qui me domine me pose ca après la "séance" afin que je ne fasse pas de bêtise avant la prochaine :D
    Sensation je sais pas du tout ... Déjà, ca dépend de la matière ... acrylique ou métal ? De la forme ... anneaux ou fermeture complète ? Ce qui me branche c'est la privation ... je pense qu'au début je vais avoir envie de bander tout le temps .. :D
  • Moi dit : tu en as regardé quelques unes sur les sites marchants?
  • Lui dit : ouais
  • Moi dit : D'expérience, au début, c'est pas dur. C'est au bout d'une semaine que ca commence à être difficile.
  • Lui dit : les acryliques genre cbt (je crois que c'est ca) c'est le plus répandu. mais j'ai pu voir une en métal c'est assez bandant au contact (mais j'ai pas pus essayer cause taille :D ) Si j'essaye ca sera moins ... genre une journée au début. Plus après. Toi qui a essayé c'est quoi le plus chiant ?
  • Moi dit : le plus chiant, vraiment? Rester non excité pendant la pose de l'objet. Tu sais que c'est quelque chose qui t'excite, donc tu bandes un peu. Mais si tu bandes tu ne peux pas la mettre. Mais là, j'en suis à une semaine, et j'ai du mal. J'ai l'impression de ne penser qu'au sexe. Encore plus que d'habitude.
  • Lui dit : oula :) D'un autre coté ca ne fait que rendre plus fort le moment de la délivrance
  • Moi dit : oui, oui
  • Lui dit : une intégrale en métal, ca me tenterait bien mais j'ai peur de me faire mal si je bande. Et surtout c'est lourd ... Moins évident a dissimuler
  • Moi dit : et impossible de prendre l'avion avec :D
  • Lui dit : vu comme ca ... Cela dit si tu lui montre au vigile, il te laisse p'tet passer
  • Moi dit : mouais
  • Lui dit : ou alors il t'emmène dans une petite pièce sans fenêtre, insonorisé ... xD
  • Moi dit : dans les films pornos, peut-être
  • Lui dit : :D
  • Moi dit : Sinon, tu as un coté fétichiste?
  • Lui dit : hum faudrait que je matte la définition exacte de cela :) Le fait d'adorer les queues ca compte ? :D
  • Moi dit : Le fétichisme sexuel est la fixation du désir érotique et la recherche d'une satisfaction sexuelle, par le contact ou la vue d'une partie du corps ou d'une matière ou de vêtements.
  • Lui dit : Le fait d'adorer les queues ca compte ? :D
  • Moi dit : je suis pas sur, vu que le pénis est un membre sexuel, de base
  • Lui dit : non sinon pour les matières je pense. Tout ce qui est très près du corps, le cuir, le latex aussi, c'est très excitant. Les boxers (mais pas les slips, désolé pour l'OSS), les torses bien dessinés
  • Moi dit : Ça t'excite un peu mais sans plus, c'est ça? Ça te met en condition pour aller plus loin?
  • Lui dit : les matières évoquées précédemment ca m'excite beaucoup, le boxer et le torse ca me mets juste en condition :)
  • Moi dit : tu penses que tu serais prêt à jouir juste suite à du contact avec ces matières?
  • Lui dit : peut être pas juste au contact de ... mais en solo, ca peut avoir une grande part dans l'arrivée de la jouissance
  • Moi dit : ok. L'urophilie, ca te tente?
  • Lui dit : en tant que donneur j'aurais bien tenté. Ca fait très je marque mon territoire quand même :D
  • Moi dit : Possible. Mais comme on est déjà dans un rapport de domination, ca se comprend.
  • Lui dit : en tant que receveur, pourquoi pas ... c'est passé du stade du "non" au "pourquoi pas" en quelques mois alors p'tet qu'un jour j'aurais envie d'essayer.
  • Moi dit : ouais, tu serais prêt à faire les deux en fait
  • Lui dit : ouais je pense :)
  • Moi dit : le dog-training, si tu vois ce que je veux dire, ca a quand même un gros impact sur la vie de tous les jours donc je pense pas que ca t'inspire des masses
  • Lui dit : non, cela dit tu peux faire ca le temps d'un week-end. Mais ca ne m'intéresse pas pour le moment
  • Moi dit : ok. Tu as d'autres infos que tu voudrais nous donner? des conseils, des anecdotes, des avis?
  • Lui dit : ne pas avoir peur d'en parler a son conjoint, on peut être agréablement surpris. Ne pas se fermer, se bloquer, sur sa réaction. Garder le dialogue ouvert. Ça, c'est pour le couple. Pour soi, ne pas en avoir honte.
  • Lui dit : et d'être ouvert a tout en général. D'essayer avant de se fermer ou de dire qu'on aime pas un truc :p
  • Moi dit : comme quoi les parents avaient raison. "J'aime pas les courgettes? - t'en a déjà mangé? - Non! - Ben goute avant de dire que t'aime pas."
  • Moi dit : Bon, du coup, je pense qu'on a fait le tour. En tout cas, merci pour le témoignage
  • Lui dit : mais de rien :)

Au moins un des participants a accepté de répondre à toute question supplémentaire posée dans les commentaires. Vous pouvez donc y aller sans problème.

Commentaires

1. Le lundi 12 juillet 2010, 05:39 par Machin

Vraiment bonne cette série de discussions à bâtons rompus sur le sujet de la domination soumission, du BDSM et du SM. Rien à demander de particulier, mais tout ceci m'interpelle :)

2. Le lundi 12 juillet 2010, 13:44 par Tambour Major

Je n'avais pas pris le temps de lire les 2 précédents du coup je viens de m'enfiler les 3 d'une traite. Très intéressant comme sujet et assez loin de mon univers. Cela fait du bien d'y voir plus clair, de tordre le cou à certains vilains clichés et de "décradifier" ce qui est parfois présenté comme une déviance hyper borderline. Je ne me sens pas converti, mais un peu moins bête et c'est plutôt pas mal.
Merci !

3. Le lundi 12 juillet 2010, 15:05 par Christophe

Comme Tambour Major je viens de lire les 3 articles et témoignages. Très interressant tout ça. Et c'est assez rare quand ce sujet est abordé ouvertement. En plus le hasard fait que à peu près en même temps j'ai parlé aussi de la relation domi/soumis.
http://chrislifeco.hautetfort.com/a...

4. Le lundi 12 juillet 2010, 23:14 par Ardalia

Ah, mais je sais maintenant que tu aimes les courgettes, petit bandit ! Même crues, qui l'eût cru ? ;)
Plus sérieusement, c'est intéressant de voir l'aspect intime de ces pratiques. En effet, sur le net ou dans les médias en général, on ne voit que les "pros" qui, effectivement, donnent une image assez rude des pratiques sexuelles "peu banales" (bon ok, je ne lis quasi rien sur la question). Là, on découvre que c'est très personnel, progressif et que sous les dehors un peu trash, il y a beaucoup de respect, de tendresse voire d'amour. Sans faire d'angélisme, j'avoue que ça me fait plaisir.
Un dernier billet sur l'aspect psycho me plairait bien, mais déjà, merci beaucoup pour cette démarche, Tarval.

5. Le mardi 13 juillet 2010, 20:24 par TarValanion

Machin : Oui, c'est marrant, ce genre de discussion. On sait jamais jusqu'où ca va aller.
Tambour Major : Avec plaisir. C'était le but des billets.
Christophe : Joli billet. Je me suis un peu perdu dans les personnages, mais comme l'action est très claire, ca va. ;)
Ardalia : Le dernier billet arrive bientôt, j'espère qu'il te plaira autant.

6. Le mercredi 14 juillet 2010, 20:38 par CHAPSHARD / SKINHARD

MDR !!!

Hello ;-)
Ben ouais, je confirme, j'étais bien à la Gaypride de Paris, encore une fois, cette année... et effectivement, avec l'association MECS EN CAOUTCHOUC qui est une association dont je m'occupe un peu (au niveau de la Comm et plus spécialement des Newsletters).

Pour ce qui est de mon site perso, www.chapshard.com est devenu www.skinhard.com, et c'est assez délirant qu'il soit cité dans 2 des 3 commentaires que tu publies ici...!

Pour ce qui est du côté fouilli de mon site : oui, je sais... c'est un peu moins pire aujourd'hui... mais : c'est peut être aussi très volontaire !!!
Et puis, avec plus de 8 Go de documents online, et près de 4.600 pages, gérées en statique (ce serait bcp trop lent en php dynamique) : difficile de faire autrement...!!!

Dans tous les cas : merci pour tes "posts" sur le BDSM et de fétichisme :-)

CHAPSHARD
www.chapshard.com et www.skinhard.com

Moi dit : Est-ce que tu as déjà visité les sites dont j'ai parlé sur le précédent billet?
Lui dit : Skinhard oui. J'ai même un accès complets aux photos. J'ai discuté un peu avec sur msn il fut un temps
Moi dit : tu l'as déjà rencontré en vrai?
Lui dit : non, mais j'aurais bien aimé :p et toi ?
Moi dit : ben il parait qu'il était à Paris pour la gay-pride de cette année, je l'ai peut-être croisé sans le connaitre
Lui dit : euh oui je l'ai vu sur certaines photos, il me semble.

7. Le dimanche 18 juillet 2010, 23:27 par Jonathan D.

Et bien merci pour ce sujet... J'ai vu des photos d'objets dont je ne soupçonnais pas l'existence, mais je n'ai rien trouvé de choquant dans ces différents billets.

8. Le jeudi 22 juillet 2010, 13:43 par baillon boule

Le bâillon, rappelle la muselière des animaux, cette symbolique dénote le contrôle et la punition, et place le soumis en position animal.
Tous ces critères favorisent le développement d’humiliation si excitant dans une relation SM.