Neige honteuse

Il y a trois semaines, la neige s'est abattu sur la Ville Rose. Vu notre latitude et notre altitude, c'est assez rare pour être noté. C'est surtout assez rare pour paralyser la moitié de la ville (de préférence, la moitié qui permet d'aller dans l'autre moitié).

C'est donc ce qui est arrivé vendredi 18 décembre 2009. La neige était prévue. La préfecture avait réagi en interdisant tous les ramassages scolaires quotidiens dans le département. La DDE avait réagi, bien trop tard. A 7h du matin, il neigeait bien et ca tenait sur les routes. Même pas 1 cm, mais ca a été suffisant pour que nombre de personnes se retrouvent dans les fossés ou sur les trottoirs, pour que les autres roulent à 10 à l'heure et pour que le périphérique soit complètement bloqué.

Ceux qui étaient partis à 6h du matin n'avait rencontré aucun problème. Les autres en avaient eu plus. Moi, j'avais été tenu au courant par Samantdi et par mon homme (tous deux concernés par les ramassages scolaires). J'avais fait passer l'info sur facebook. Au matin, voyant la neige et l'état des routes, j'ai appelé le boulot pour signaler mon absence, en précisant que je comptais venir l'après-midi. Je n'ai pas réfléchi longtemps. Ce jour a compté pour tous les jours de classe de mon enfance où j'espérais être coincé chez moi par la neige et éviter les cours. Pour une fois que j'avais le choix, ca a été vite vu.

Mais apparemment, je faisais partie des rares à penser comme ça. De nombreuses personnes ont préférées se lancer sur les routes enneigés et glissantes. Leur boulot doit leur tenir à cœur. Même ceux qui avaient vu l'état des routes. Même ceux qui avaient vu les bouchons. Et chacun d'y aller de son couplet. "Oui, c'est une honte / Rien n'a été fait / Les fonctionnaires, c'est que des fainéants / J'ai passé 2 heures dans ma voiture pour faire 2 km / C'est pas normal."

Et c'est là que je vais me faire des amis. Certes, il y a eu un problème au niveau de la DDE. Le boulot n'a pas été fait. Mais quand même, ca se voit! Au lieu de tous vous précipiter dans vos voitures, vous auriez pu attendre un peu. C'est pas un peu idiot de tous se jeter sur des routes glissantes et dangereuses sans matériel? C'est pas un peu idiot d'aller participer aux bouchons et à la paralysie de la ville? Pourquoi ne pas rester chez soi un peu plus, attendre que ca fonde un peu ou que le chemin soit dégagé artificiellement? Vaut-il mieux arriver en retard parce qu'on est resté chez soi ou parce qu'on a glissé sur la neige et cassé la voiture dans le fossé?

Ma mère était chez moi ce jour là. Elle avait un stage au centre ville à 9h. J'étais aussi chez moi. Je devais commencer mon boulot à 8h. Vous croyez qu'on s'est précipité dans nos voitures pour rejoindre la foule sur les routes et aller bosser? Pas du tout. On a pris le temps. Le temps de petit-déjeuner ensemble, de regarder la neige tomber, de prendre des photos du chat sur la poudreuse. On a attendu que ca se tasse, que ça fonde. On savait qu'à Toulouse, ca n'allait pas durer des jours et des jours. Et au lieu de s'énerver pendant 2 heures dans les bouchons, on a passé le temps pendant 2 heures, au chaud, à la maison.

Alors on va me dire que le travail, le chômage, la perte de sous, toussa, toussa. Ce à quoi je répondrais que, certes il est possible de se retrouver au chômage si on est pas au boulot à l'heure prévue. Ou que perdre une demi-journée de salaire, ce n'est pas possible. Mais vu les circonstances, rares devaient être les patrons prêts à licencier ce jour-là. Moi-même, j'étais prêt à perdre un salaire de demi-journée. Mais ma patronne a tout fait pour que ceux qui n'ont pas pu venir tout ou partie de la journée ne soient pas trop pénalisés. Tous ceux qui avaient déjà travaillé des heures (ou des minutes) en trop avant ce jour n'ont pas été comptés comme absents. Leur temps d'absence ce jour a été retiré des heures en trop ou a été ajouté comme temps à rattraper les autres jours. Du coup, pas d'inquiétude.

Ce soir, même scenario. La neige est prévue et les transports scolaires ont été annulés pour demain. Mais la DDE semble plus réactive. Comment cela va-t-il se passer demain? D'un coté, je m'en fous, je commence à 14h. D'un autre coté, j'espère que ca sera pareil, j'adore quand c'est le bordel comme ça!! :D

Commentaires

1. Le vendredi 8 janvier 2010, 07:50 par Flo

chez nous, si tu ne viens pas, tu as une journée ou une demi journée de congés en moins. et vu ce qu'il me reste, j'ai pas franchement envie d'en perdre pour même pas 2cm de neige.
après la neige c'est simple : soit en reste chez soi comme toi, soit on an.ti.ci.pe. pour le moment en 4ans, je n'ai jamais eu de soucis pour venir au boulot les jours de neige. je ne me suis jamais retrouver dans un bouchon à cause de la neige. et je n'ai pas de voiture.

2. Le vendredi 8 janvier 2010, 09:14 par Khey

le 18, nous sommes allés sur le parking, j'ai fait une glissage avec mes bottes, suis reviendue, téléphoné à chef et lui ai dit : "tant pis, j'étais en congés semaine prochaine, je passerai faire mes heures mardi, et ça n'a pas été plus compliqué que cela.

Ce matin, no soucy, mais si j'étais restée à la maison, j'aurais fait mes heures en les étalant sur les autres jours, et puis, vu les heures qu'on fait ... Il y en a toujours en rab ...

3. Le samedi 9 janvier 2010, 19:26 par khey

t'imagines si on avais eu en semaine ce que nous avons aujourd'hui ?

4. Le dimanche 10 janvier 2010, 00:29 par Sekhmet la Rouge

Bon à savoir quand même :

http://eco.rue89.com/2010/01/09/il-...

5. Le dimanche 10 janvier 2010, 09:35 par TarValanion

Flo : Ah mais j'ai anticipé. Je me suis dit avant que si yavait assez de neige, j'en profiterais pour fainéantiser. :D
Khey : Tu as eu le bon réflexe. ;)
Khey2 : Ça aurait été encore plus le bordel, donc encore plus marrant.
Sekhmet : Effectivement, c'est bon à savoir, tout ça.