N'oubliez pas votre piece d'identité

Je deteste les recommandés. Les recommandés sont une invention du diable pour pourrir la vie des gens.

Deja, un recommandé n'est jamais envoyé pour une bonne nouvelle. Jamais. Les bonnes nouvelles arrivent par lettre normale, par telephone ou par mail (voire pas du tout). Mais jamais par recommandé.

Par dessus cette caracteristique, vient se greffer la loi de Murphy. Dans ce cas-là, elle se traduit par l'arrivée dans la boite aux lettres non pas du recommandé, mais du papier laissé par le facteur. Ce petit papier vous demande de passer à la poste recuperer votre recommandé vu que le facteur n'a pas pu vous le remettre en mains propres. Ca arrive tres souvent. Pour plusieurs raisons :

  • Effectivement, vous n'etiez pas chez vous. Le facteur passe en general dans la matinée et vous avez un travail, ce qui constitue une bonne excuse pour ne pas etre chez vous à ce moment-là.
  • Vous etiez chez vous mais vous n'avez pas entendu la sonnette : la musique etait à fond, vous etiez au fond du jardin, la sonnette ne marche plus, etc... (voire un panaché de tout ça)
  • Vous etiez chez vous, vous avez entendu la sonnette mais vous n'avez pas pu repondre : vous etiez sous la douche en train de vous shampouiner ferocement, vous etiez aux toilettes en train de vous vider avec delectation (ou souffrance), vous etiez dans la chambre avec votre significant other occupé à..., etc. (Là, c'est plus dur de panacher.)
  • Vous etiez chez vous, tranquillement en train de lire, dans le silence et à proximité de la sonnette. Mais le facteur n'a pas sonné par purefaineantise ou tellement habitué à ne pas avoir de reponse qu'il n'essaye meme plus et se contente de mettre l'avis de passage dans la boite aux lettre sans se poser de question.

Le fait est que vous vous retrouvez donc avec un avis de passage vous incitant à recuperer votre recommandé à la poste. Murphy n'est pas avare, il rajoute une couche à l'emmerdement à ce moment-là. Vous ne pouvez recuperer votre recommandé que à partir du lendemain matin dans le bureau de poste de votre quartier. Probleme de plus : "lendemain" est un terme subjectif. Si le facteur laisse l'avis de passage le vendredi, vous etes bon pour attendre jusqu'au lundi. (Ca arrive aussi si le facteur passe le jeudi.) En outre, vous connaissez les horaires de la poste. Si vous avez des horaires de travail normaux, vous etes coincés.
Au mieux, il vous faut patienter une nuit, au pire une semaine (jusqu'au samedi suivant). Sachant que les recommandés ne sont jamais porteurs de bonnes nouvelles, ca laisse largement le temps de s'inquieter.

Si je raconte ça, c'est que nous est arrivé ce week-end. Verification du courrier vendredi, recuperation de l'avis de passage. Impossible d'avoir le recommandé avant Lundi. Inquietude immédiate. Faisons le tour de qui peut nous envoyer un recommandé et pourquoi. Deja il est adressé à nos 2 noms. Nous avons des comptes separés et notre unique compte joint et largement approvisionné. Aucun inquietude de ce coté là. Pareil pour le boulot, nous ne travaillons pas dans la meme boite. Le seul point sur lequel nous sommes ensemble est la maison. Peut-etre que c'est le notaire qui trouve que nous l'avons trop payé et qui nous renvoie un cheque. (L'espoir fait vivre.)
Là, Bill commence à me parler de ce recommandé. "Qu'est-ce que ca peut etre? Ca m'inquiete!" Vu que nous etions en voiture pour au moins 20 minutes (et en week-end pour 2 jours et demi), j'ai mis les choses au point tout de suite. "Ecoute. Je suis moi aussi inquiet à ce sujet. On ne va rien pouvoir savoir ou faire avant lundi matin. Mon but maintenant à propos de ce recommandé est de l'oublier le plus possible jusqu'à lundi. Je te demande pas de ne pas t'inquiéter, je te demande juste de ne pas m'en parler. Pas du tout!" Il a compris et ne m'en a reparlé qu'une seule fois pour verifier une action que nous pouvions effectivement verifier. A part ça, il a été sage.

Ce matin, je suis allé au bureau de poste recuperer l'objet. C'etait le proces-verbal de l'assemblée generale des copropietaires de ma residence, qui s'est tenu le 25 Mars dernier. Pourquoi on a pas reçu de recommandé pour nous y inviter???

Commentaires

1. Le lundi 20 avril 2009, 22:40 par orpheus

D'où la relativité dans la théorie des panachages... ;-)

Sinon, je crois que tu peux dénoncer l'AG de copro, si en effet il y a eu défaut de convocations et que les décisions qui ont été prises te dérangent (et qu'elles sont passées de justesses, parce que sinon, elles repasseront quand même, occasionnant des frais supplémentaires pour l'organisation d'une nouvelle AG).
A défaut de dénoncer, une bonne lettre au syndic de copro pour leur exprimer ton mécontentement me semble opportun.

2. Le lundi 20 avril 2009, 23:41 par samantdi

On a toujours l'impression qu'on pourrait nous reprocher quelque chose, c'est dingue!.. J'aimerais être plus insouciante par rapport à ce genre de petites contrariétés.

3. Le mardi 21 avril 2009, 09:46 par Pingui

C'est en effet un peu cavalier. Demande une explication au syndic de copro. Tu es en droit, il me semble, de contester les décisions prisent lors de l'AG.

4. Le mardi 21 avril 2009, 16:37 par Flo

je n'ai jamais eu de mauvaises nouvelles via des recommandés... des chèquiers, des bons d'achats, des trucs du genre, mais pourtant j'ai toujours peur qu'on m'annonce mon licenciement...

5. Le mardi 28 avril 2009, 11:29 par TarValanion

Orpheus : Lettre ecrite. ;)
Samantdi : Oui, c'est dommage, je trouve.
Pingui : J'attends la réponse à la lettre.
Flo : T'as bien de la chance.