Les cases fermées de La Voix

Je n'utilise toujours pas d'application twitter qui permette de filtrer des hashtags. Du coup, les soirs d’émission populaire, je vois passer tous les livetweets et autre commentaires. Souvent, c'est à mon grand désespoir. Comme hier.

Hier, c’était la reprise de l’émission The Voice. Premier épisode de la troisième saison. Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit, The Voice est une émission de télé-crochet où les juges tournent le dos aux candidats afin de ne se baser que sur le sonore sans être influencés par l'attitude du candidat.

Jusque là, tout va bien. Les téléspectateurs, par contre, voient les candidats pendant leurs prestations. Ce qui déclenche maintes réactions sur les réseaux sociaux. Hier soir, vers le milieu de l’émission, je vois passer pas mal de tweets sur un certain Alex (je crois). Pourquoi tant de tweets? C’était la branche homosexuelle de mon twitter, qui croyant reconnaitre une "copine" se déchainait. "Alex, le candidat gay de l’émission!!" - "On l'attendait!!" - "C'est lui mon chouchou!!" Même le compte officiel du site Yagg s'y est mis. Déjà, là, j'ai tiqué un peu (j'ai tiqué autant que lundi quand il est arrivé à peu de choses près la même chose pour l’émission "L'amour est dans le pré"). Je me suis dit, entre moi-même, : "Mais bordel, 1. qu'est-ce qu'on en a à faire? 2. Le principe de l’émission est de n’écouter que la beauté et la justesse de la chanson, pas de juger le candidat sur son apparence! 3. Mais enfin, arrêtez avec le communautarisme!!"

En prime, parmi ceux qui faisaient ce genre de remarques, beaucoup sont des militants de la cause LGBT, toujours près à signaler qu'il ne devrait pas y avoir de différences de traitement entre un homo et un hétéro et que les droits devraient être les mêmes pour tous. Et soudain, les voila transformés en animaux fous, s'accaparant ce chanteur. "Il est GAY!" Sous entendu : "il est à NOUS, pas à vous, bandes de sales hétéros." Comment des gens peuvent-ils prôner l'acceptation et le mélange, puis verser dans le communautarisme le plus primaire à la moindre occasion?

Enfin, le point qui m'a fait passé du simple tic à l'hallucination le plus complet est arrivé quelques minutes après. N'ayant pas regardé l’émission, je ne suis pas sûr, mais je pense qu'après la prestation de l'homme en question, un reportage a dû être diffusé sur sa vie. Et là, le couperet est tombé : l'homme est marié et papa. Re-déferlement de tweet. Le rejet. Direct, sans réfléchir. "Il est marié à une femme, il ne peux pas être gay." - "C'est fichu, il est hétéro!" - "J'ai perdu un billet, le mec est hétéro." (Cette dernière citation venant d'un compte à caractère humoristique, le tweet est sans doute à prendre au second degré.) Et là, j'ai vu tous ces gens apposer non pas de simples étiquettes, mais des cases bien définies, des cadres limitants. C'est blanc OU noir. C'est homo OU hétéro. Mais surtout pas un mélange des deux. J'ai l'impression qu'il n'est venu à l'idée d'aucune des personnes que je suis sur twitter que le mec pourrait être tout simplement bi. ou peut-être homo, mais dans le placard depuis des années et marié pour avoir la paix. (On en connait, hein.)

Sans regarder un seul moment la télé, j'ai vu comment elle pouvait faire ressortir chez n'importe qui le jugement le plus direct, sans preuve, ainsi que l'absence la plus totale de réflexion. Ça fait peur!

P.S. 1 : Un des juges de l’émission The Voice est le chanteur Mika, dont la sexualité a déjà fait couler beaucoup d'encre. Je vous fait grâce des divers tweets que j'ai pu lire à ce sujet hier soir.
P.S. 2 : Pendant ce temps, Bill regardait les Années Bonheur, émission présentée par Patrick Sébastien, en présence de la jeunesse culturelle française : Tonton David, Nelson Monfort, Michel Jonasz (à ne pas confondre avec les Jonas Brothers), Enzo Enzo et j'en passe. Sur France2. J'ai mal à ma redevance.

Commentaires

1. Le lundi 13 janvier 2014, 10:04 par orpheus

Comment est-il possible de ne pas fermer son compte twitter lorsqu'on utilise un client qui ne #mute pas les hashtags des émisssions tv ?!? #JePoseLaQuestion
Il y a quelque chose de douloureux à voir des personnes qu'on apprécie se vautrer dans la critique facile sur le physique ou autres... Ces chasses à courre où le gibier n'a aucune chance ont le don de me faire sortir de mes gonds...
Le "repérage d'homo" n'est pas ce qu'il y a de plus détestable. Les critiques sur le physique ou la condition sociale des participants me peinent plus encore. Les émissions comme L'amour est dans le pré, Confessions intimes, L'amour est aveugle, Qui veut épouser mon fils, les anges de la tv doivent même avoir été conçues pour cela, servir de défouloir à mesquineries... Je n'arrive pas à avoir de la peine pour les "victimes" cependant. Après tout, ils ont choisi de passer sous les spotlights pour leur quart d'heure de gloire...
Il y a un passage dans la chanson AVF sur le dernier album de Stromae qui me revient en tête à chaque fois qu'une de ces émissions commence et que je vois ma TL se remplir de sarcasmes primaires :
"J'allume la télé pour cracher sur des connards que j'déteste
J'ai 300 chaines, pense à la quantité d'insultes que j'déverse
(...)
Allez vous faire..."

P.S. 1 : Afin de préserver ta santé mentale (et l'estime que tu peux avoir pour tes amis), je te conseille d'utiliser Tweetbot.
P.S. 2 : Certes, on peut avoir mal à sa redevance quand une de ces émissions passe sur le service publique... Mais il ne faut pas oublier une chose pour ce qui est des chaines privées financées par la publicité : Un annonceur qui fait de la pub sur TF1 ou M6 répercute son budget publicité sur le prix des produits qu'il vend en magasin. Au final, que tu regardes ou pas ces émissions, tu payes quand même ;) Comme pour la redevance...

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/973

Fil des commentaires de ce billet