Merci Marlene

Mercredi dernier, je suis allé à un concert. Ça fait quand même le 3eme en moins de six mois, et c'est beaucoup pour moi.

Cette fois-ci, c’était un petit concert en petit comité. Quatre personnes sur scène, une douzaine dans la salle, en comptant la manager du groupe. :D Mais c’était super sympa.

Le groupe en question s'appelle Merci Marlène. Quatre mecs : un chanteur guitariste, un autre guitariste qui fait des chœurs, un bassiste et un batteur. Une construction plutôt classique pour un groupe de rock. La musique et les chansons? Déjà, des textes en français. Des beaux textes en français. Et du rock. Pour moi, ca se rapproche de Louise Attaque et de Matmatah. D’après leur site, il s'agit d'une "musique électro-punk et disco-funk aux accents jazzy surréalistes et tendrement agressifs". Ok... Moi en tout cas, j'aime beaucoup.

J'ai découvert le groupe via le second guitariste, qui est aussi un de mes plus charmants collègues. J'avais déjà vu ce collègue en concert lors de la dernière prestation de The Running Cats. Et lorsque l'album de Merci Marlène est sorti, je lui ai directement acheté. J'ai eu raison car ils sont très forts. Airs magnifiques, arrangements en enregistrements très bien faits et surtout de très bonnes paroles. Des chansons qui racontent des histoires. Qui décrivent des situations intéressantes.

Sur ce premier album, intitulé "La folle au chat", une majorité des chansons parlent de femmes. Soit une femme en personnage principal, soit en filigrane, soit en tant que membre d'un couple. Mais on peut dire que l'album met les femmes sur le devant de la scène.

En concert, c'est complétement différent. Ce sont les garçons qui sont sur le devant de la scène. Et quels garçons!! Que des beaux gosses. Il serait vraiment difficile de faire un choix, si on me proposait d'en avoir un pour une nuit. Même Niconours qui m'accompagnait n'a pas réussi à en sélectionner un en particulier. Mais surtout, en plus d’être très charmants, les 4 garçons ont un super jeu de scène. Pour tout dire, alors que l'album parle de femmes et d'amour hétéros, le concert est purement homo-érotique.

Oui, oui, homo-érotique. Quatre mecs, jeunes et beaux. En habits classes et assortis. Quatre mecs, vêtus intégralement de noir, sauf un accessoire rouge pour chacun d'eux : cravate, bretelles, nœud-papillon et jabot. Quatre mecs qui se regardent, s'approchent de très très près, se touchent les uns les autres, tout en chantant et jouant de la musique. Deux chanteurs qui touchent le micro lorsqu'il chantent. (Personnellement, j'attends toujours le moment où le chanteur va sucer l'engin phallique.) Ils sont sexy, ils le savent, ils en jouent. Le chanteur n’hésite pas à faire de grands gestes, parfois maniérés ou à aller dans la salle draguer le public. Mais il n’hésite pas non plus à présenter ses collègues de la meilleure manière qui soit.

Le groupe se présente comme un ensemble de dandys ludiques, voire dandys lubriques. Franchement, je ne trouve pas de meilleure définition.

Je n'avais que mon smartphone pour prendre des photos, donc la qualité ne suit pas vraiment, mais je vous propose une photo assez révélatrice. Le batteur s’éclate, le chanteur est à son micro et se donne à fond devant le public et le guitariste et le bassiste se font des mamours dans un coin.

Merci Marlene
(Cliquer pour agrandir)

Le concert a duré prés de 2 heures. Le premier album est sorti. Le second est déjà réfléchi et inventé, il ne reste plus qu'à l'enregistrer. Les reprises de Brel ou de Brassens à la sauce moderne ne font pas peur au groupe, pas plus que des déplacements en France.

J'ai vraiment beaucoup aimé et je conseille à tous d’écouter les chansons du groupe et d'aller les voir en concert.

Le site de Merci Marlène est bien fourni en informations et échantillons de leur travail.
Leur premier album est à disposition sur I-Tunes , Deezer, et Amazonmp3. (Ou alors via moi-même si nous devons nous voir prochainement.)

Commentaires

1. Le mercredi 29 mai 2013, 00:57 par Prosper07

Bonjour TarValanion,

Comme toi, j'ai découvert le travail de Merci Marlène avec grand intérêt.
Ta description du groupe est très juste. L'écriture en est très riche savamment construite et avec une mécanique rythmique bien cadencée.
Les textes sont signés Yann Gilles, le chanteur du groupe, et ressemblent à s'y méprendre à du Brassens contemporain mêlé d'un zeste de Brel un peu plus épicé (à peine).
J'ai eu le grand bonheur de les voir interpréter "Armstrong" de Claude Nougaro avec une aisance scénique qui n'appartient qu'à eux.
J'espère les revoir bientôt sur scène, car c'est un bonheur à chaque fois.
Cordialement.
Sylvain