Il manque un parti politique

Hier soir, suite à une discussion politique à laquelle j'ai refusé de participer, connaissant déjà les arguments des uns et des autres et la stérilité du débat, mon homme, passablement éméché, me fait la remarque suivante : "j'en ai marre de vos remarques de gaucho-anarchistes".

Alors là, je dis non. Gaucho, je veux bien. Mais pas anarchiste. Parce que bon, le coté "Ni Dieu", d'accord, je l'ai voulu. Mais le coté "Ni Maitre", c'est vraiment pas une volonté de ma part. J'aimerais bien avoir un Maitre, moi…

Commentaires

1. Le jeudi 1 décembre 2011, 15:01 par Loca

Loool ça faisait un moment que je n'étais pas venue sur ton blog. J'aime beaucoup ce petit article, il te ressemble bien. :p