La 4° Dimension

Hier midi, je suis allé chez le coiffeur. Ca commençait à devenir urgent et les retrouvailles avec mon chequier me le permettait. Ya un coiffeur pas tres loin de mon boulot où je peux aller rapidement et sans perdre de temps, contrairement à "Coiffures du Monde" où il m'a fallu quasiment deux heures pour une coup la derniere fois que j'y suis allé.

Là, chez mon coiffeur, je passe tout de suite, c'est sympa, c'est rapide et en plus, c'est un nid à pédés. Mais grave! Et donc, je me fais couper les cheveux, comme d'hab. Une demi-heure plus tard, c'etait plié.

Le soir, je vais faire un tour en ville avec un ami (dont je tairai le nom afin de ne pas ternir sa reputation). Et je lui raconte ma seance de coiffure en ces termes :
"Je suis allé chez le coiffeur à midi. C'est Guillaume, une fausse blonde, qui s'est occupé de moi. Il m'a fait des trucs que personne ne m'avais jamais fait un massage du cuir chevelu assez special. Il utilise pas seulement le bout des dogits, mais aussi la paume de la main.
- Oui, oui, c'est un de mes ex, le dernier en date, je connais bien ses massages."

C'est là que j'ai du passer dans la quatrieme dimension. Je serais allé dans un salon Place des Vosges ou Rue des Archives à Paris, je comprendrais. Mais même pas! C'est un petit salon en peripherie de Toulouse. Et je me retrouve quand même embarqué dans deux clichés : le coiffeur PD et le mec qui a connu assez d'hommes pour me dire "ah oui, je suis sorti avec!" quand je lui parle des mecs que je rencontre.

Ceci dit, le Guillaume en question masse super bien. J'ai fait un peu mon Procellus pendant le shampoing, ouvrant la bouche legerement pour bien faire comprendre que "oui, c'est booon!" mais sans gemir parce que bon, quand meme, je ne suis pas completement une grosse salope. En plus, il a une espece de bande elastique à mettre autour du cou des clients pour eviter que les petits cheveux ne rentrent dans le col. Je risque de le revoir la prochaine fois, vu que il m'a refait ma carte de fidelité (l'autre était passé à la machine) et a marqué son nom dessus pour que je puisse demander à etre coiffé par lui la prochaine fois.

Et pour que ce soit bien sûr (et aussi un peu pour se marrer), mon ami a pris sur lui de le contacter aujourd'hui même par telephone ou MSN pour lui raconter notre conversation et tout le reste.


TarVal, ou, moi aussi, je peux faire des posts à la Procellus

Commentaires

1. Le mercredi 23 mai 2007, 11:28 par An'o nyme

Je proteste ! Je connais bien ses massages *du cuir chevelu* ! Et c'est effectivement mon dernier ex mais aussi le seul en presque un an :D Qu'est ce qu'on va croire de moi maintenant...

Et j'ai eu Guillaume au téléphone qui se souvient effectivement de toi :3

2. Le mercredi 23 mai 2007, 11:29 par Nico

mdrrrr
Ca m'etonne meme pas de la personne dont on taira le nom pour ne pas ternir sa heuuuu sa quoi? :p

3. Le mercredi 23 mai 2007, 11:30 par An'o nyme

Pis c'est pas un obscur salon de campagne, c'est quand même une enseigne qui s'axe beaucoup sur les jeunes fashions et la mode et en plus c'est dans une galerie commerciale très "gay" ! :D

4. Le mercredi 23 mai 2007, 13:41 par Fab

Moi je suis une fausse brune (car en fait deep down je suis very blond)... ca compte aussi?

5. Le mercredi 23 mai 2007, 13:45 par Lo

il se dévergonde le tarval!

6. Le mercredi 23 mai 2007, 14:48 par TarValanion

Nico : Les reputations sont pas les mêmes selon les endroits. Pour les lecteurs de mon blog, notre cher An'o nyme est un garçon sage et gentil.
An'o nyme : J'espere qu'il a bonne memoire, je vais pas chez le coiffeur toutes les semaines ;) Et puis, si tu me dis qu'il s'agit d'une galerie commerciale axée "gay", je te fais confiance, c'est toi le specialiste. Moi, j'avais pas remarqué.
Fab : si tu le dis. Je vais pas aller verifier, moi. Je suis sur que ni Bill ni Parker ne seraient d'accord.
Lo : Pas du tout, je suis juste allé me faire couper les cheveux!

7. Le jeudi 24 mai 2007, 17:15 par kheyliana

mon dieu, qu'est ce que tu peux me faire rire des fois ...
j'adore ta note