Le CD maudit

Ce matin, j'ai été réveillé par la gardienne qui glissait sous ma porte le courrier de samedi. Je suis allé le récupérer encore un peu endormi. L'une des trois enveloppes n'avait pas réussi à passer sous la porte. J'ai tout de suite reconnu le format d'un CD. J'ai d'abord pensé qu'il s'agissait d'un nouveau cadeau de Jules qui, adorablement, m'envoie de temps à autre un enregistrement original. Je me trompais.

La boite du cd n'avait pas de jaquette et le CD ressemblait à n'importe quel cd gravé par un particulier. Mais la lettre qui l'accompagnait était plus précise : elle portait le logo du ministère de l'intérieur. Impressionné, je lisais donc cette missive.

Monsieur,
Il est venu à notre connaissance que vous avez quelques problèmes de perceptions. En effet, vous semblez confondre notre ministre, M. Nicolas Sarkozy, avec un personnage fictif souhaitant être calife à la place du calife. Nous vous offrons donc ce disque afin que vous puissiez comparer et voir la différence. Nous vous souhaitons un agréable visionnage.

Cordialement,
Pour le ministre de l'intérieur,
M. Lagardère, chargé des Relations Publiques

Intrigué, je mis le cd dans mon ordinateur. Il contenait un seul fichier sobrement intitulé "vidéo.avi". Je lançais la vidéo et commençait à la regarder. Tiens, le début du film Iznogoud. Marrant comme surprise. Jusqu'à la fin de la première minute. Là, la vidéo changeait et on pouvait voir ... un discours de Sarkozy!! Une minute après, ca changeait encore et revenait sur le film, là où ca s'était arrêté. Et ainsi de suite! Tout un film découpé par tranche d'une minute avec un extrait de discours entre chaque tranche!! Machiavélique. Et plus encore que je ne l'imaginais. Apparemment, il m'était impossible de couper la vidéo. L'ordinateur ne répondait plus. Par contre, un message s'était affiché :
"Afin de re-référencer vos perceptions, nous souhaitons que vous regardiez cette vidéo en entier" Et un seul bouton ok... De pire en pire. J'ai donc employé la manière forte : l'interrupteur de la prise multiple. Ouf... La torture était terminée. Je rebranchais le courant et relançais la machine. Apres le démarrage de Curtains, alors que je pensais pouvoir récupérer le contrôle, la vidéo reprit son cours! J'étais coincé. Je décidais donc de laisser tourner cette vidéo et de faire mon ménage pendant ce temps.
Deux heures après, la vidéo était finie. Je fermais le fichier prêt à aller sur le web me changer les idées. Sauf que. A la fermeture du film, une nouvelle fenêtre apparut : "Question 1 sur 20 : Apres quelle scène du film Iznogoud peut on entendre le discours sur les problèmes des banlieues de Novembre 2005?" Et après cette question, trois choix. Et bien sur, toujours dans l'impossibilité de prendre le contrôle sur mon ordinateur. Je répondis alors au hasard. Fin du test : "Vous n'avez que 14 réponses justes. Vous devez revoir le film." Et retour du film au début...
Je décidais alors de ne pas regarder cette vidéo, même si pour cela, je devais m'acheter un nouvel ordinateur! Par contre, si je pouvais récupérer le CD, je suis sur que je trouverais bien quelqu'un à qui l'envoyer. Gniark gniark gniark!


Ce billet est ma participation au quatrieme billet de la saison 3 des Billets en Sablier.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/184

Fil des commentaires de ce billet