Bonne année et bon chomage!!

Il est possible que je me retrouve sans emploi au 31 décembre de cette année. Vous vous demandez sans doute comment ça se fait. Laissez moi vous expliquer. Et suivez bien, c'est parfois compliqué.

Il faut savoir que mon travail dépend de 3 contrats :

  • mon propre contrat de travail, signé entre moi-même et la société qui m'emploie (Slow). Ce contrat est un CDI-Chantier. Comme son nom l'indique, c'est un contrat à durée indéterminée. Par définition, il ne dure que pour la durée du contrat entre ma boite et son client. Facilité de licenciement (pas besoin de se justifier) et des indemnités très basses (0,4 x ancienneté x salaire moyen des 6 derniers mois)
  • Le contrat de sous-traitance entre Slow et son client (U7). Lorsque ce contrat se termine, le mien aussi.
  • Le contrat de sous-traitance entre Grosnavions et U7. 
Je pense que vous commencez à voir comment ça va se terminer.

Comme tous les 2 ans, Grosnavions a lancé au printemps 2011 un appel d'offres pour renouveler le contrat de support informatique à ses employés. Comme à chaque fois, U7 a répondu à cet appel d'offres, en arguant de son expérience sur le contrat. Jusqu’à cet année, le renouvellement se faisait sans trop d’inquiétude. Mais cette fois-ci, c’était différent. La réponse de Grosnavions s'est faite attendre. Et pour cause. Cette fois-ci, c’était non seulement Grosnavions qui était concerné, mais aussi les autres filiales du grand groupe aéronautique européen. Mais si, L'entreprise qui a pour nom : Entreprise Européenne de Défense Aéronautique et d'Espace.

Bref. Gros appel d'offres, 3 réponses de grandes sociétés multinationales. Forcement multinationales puisqu'il s'agit d'un contrat englobant toute l'Europe. U7 répond donc à l'appel, soutenu forcement par Slow, qui a un contrat d'exclusivité et ne peut donc pas proposer ses services aux concurrents. Après la clôture, Grosnavions et sa société-mère regardent les dossiers et réfléchissent. Et réfléchissent. Et réfléchissent pendant des mois.

Nous continuons notre boulot, nous faisons une grève surprise pour être augmenté, nous reprenons le boulot. Petit vie tranquille pendant plusieurs mois. Mais toujours cette épée de Damoclés. Le contrat sera-t-il renouvelé ou pas?

Les rumeurs commencent à circuler. Des rumeurs forcement négatives. En fait, personne ne croit vraiment que U7 va conserver son contrat. Certains espèrent le renouvellement, d'autres attendent la fin avec impatience (ceux qui ont des vrais CDI, pas des CDIC), d'autres encore dépriment. (Il n'y a qu'une seule personne qui y croit dur comme fer : le directeur du service infogérance de U7.) Les rumeurs continuent en se basant sur divers éléments : de plus en plus d’intérimaires et de moins en moins de salariés; du matériel non réparé; pas de nouvelles. 

Et puis enfin, la nouvelle tombe. Comme un couperet. U7 a perdu le contrat. Donc le contrat de ma boite avec U7 se termine aussi. Et idem pour le mien. Au 31 decembre de cette année, date où tous ces contrats se terminent, dans l'absolu, je suis au chômage. Bonne Année!!

Mais peut-être pas. Ou peut-être plus tôt. Ou plus tard. En fait, on sait pas trop. Contrat à durée indéterminée, si vous vous rappelez bien.

En effet. Avant de mettre fin à un CDI-C, l'entreprise se doit de proposer deux postes de reclassement interne. Pour l'ensemble des employés concernées, c'est à dire 70 personnes, grosso-modo. Tout ça entre le 18 juillet, date de l'annonce officielle et le 31 octobre, dernier délai d'envoi des courriers de licenciement. Lorsque j'ai fait remarquer à la DRH, lors d'une réunion avec la moitié de mes collègues, que ça ne lui laissait que 3 mois pour recaser 70 personnes, elle s'est contenté d'acquiescer, comme si elle allait y arriver, les doigts dans le nez. comme si tout allait bien se passer. Comme si toutes les personnes qui le voulaient auraient forcement un poste en interne avant la fin du contrat.

La ruse qu'elle va utiliser (parce que oui, notre DRH est une garce sournoise) est la suivante : Elle enverra à tous les employés de mon service les proposition de postes en interne. A chacun après d'envoyer sa candidature et de faire des entretiens. Parce que oui, on recrute en interne, mais on recrute comme si les candidats venaient de l’extérieur. On ne se base pas du tout sur l’expérience du candidat, sur l'avis de son supérieur hiérarchique actuel, sur les entretiens annuels, sur ses résultat, etc... On favorisera donc ceux qui présentent bien et qui savent se vendre. Pas forcement ceux qui bossent bien.

Quant à moi, j'attends un peu. J'ai décidé de profiter du bordel ambiant pour demander une formation en DIF. J'ai fait mon dossier et j’espère bien pouvoir suivre une formation en développement d'applis iPhone cet automne. En attendant, je ne démissionne pas et je ne réponds pas aux annonces proposées par la DRH. Je ne m’inquiète pas non plus. Je vois le bon coté des choses, comme ne plus voir certains de mes collègues, quitter ce bâtiment sale et mal climatisé, trouver un boulot plus intéressant, trouver un boulot mieux payé.

Mise à jour : Quelques liens vers des articles de presse qui parlent de cette histoire.

Commentaires

1. Le vendredi 12 août 2011, 18:34 par Da Scritch

Bonne chance !

2. Le vendredi 12 août 2011, 18:52 par Tambour Major

Je découvre - du haut de mon canapé en cuir - l'existence du CDI-C, qui cumule les avantages du CDI avec les inconvénients du CDD, à moins que ce ne soit l'inverse...
Un peu de nouveauté ne fait jamais de mal. Changer de taff te fera certainement du bien et cela te donnera plein de trucs à raconter sur ton blog :D

3. Le vendredi 12 août 2011, 20:44 par fiuuu

Forme toi aux nouvelles techno c'est important :) et computa avait repondu à mon dernier Ao de copieurs, un monstre ....
bizzz

4. Le samedi 13 août 2011, 10:32 par Flo

Dans tous les cas il y a un fin à ce job qui te stressait tant ! Tu as raison de dégager les côtés positifs. bon courage pour la suite.

5. Le samedi 13 août 2011, 20:24 par 1loup

Joyeuses Pâques !
(moi non plus je ne savais pas que cela existait ce CDI"C")

6. Le lundi 15 août 2011, 17:51 par Alain lo Grelh

Je m'en doutais un peu après tes allusions et celles de Bill vendredi. Bon courage Tarval et passe qd mme de bonnes vacances

7. Le mardi 16 août 2011, 22:42 par orpheus

CDI-Chantier... Y a quand même quelque chose de rageant dans le principe.
Bon courage à toi, bonhomme.

8. Le samedi 27 août 2011, 16:44 par InfestedGrunt

Pour avoir connu cela chez un sous-traitant de Grosnavions, je te souhaite bonne chance pour la suite.

9. Le vendredi 2 septembre 2011, 20:34 par Jonathan D.

Je réfléchis à changer de boulot aussi, les restructurations internes sont assez pénibles, et durent un peu trop à mon goût... Bon courage à toi !

10. Le mardi 6 septembre 2011, 22:42 par TarValanion

Merci pour vos voeux. Je continue à voir le bon coté des choses. :) Il faut dire que le fonctionnement de ma boite et le comportement de ma chef font tout pour me donner envie de partir.

11. Le mercredi 28 septembre 2011, 21:08 par BlaireauProphete

Le fonctionnement de ta boite a toujours été obscure...
Ta chef (BlackMarie?) a toujours été obscure... (ok je sors)
Tu n'es qu'un pion, que GrosNavion/U7/fast déplace à sa guise. Et comme au jeux de dames, le pion, il se fait parfois (souvent) manger (je n'ai pas dit "sauter" pour éviter tout malentendu).
Je me rappelle... avant d'être au service bureau, tu étais au service "sur site", et le service bureau que j'étais (non pas moi directement, mais mes équivalents germanophones) t'envoyaient à droite, puis à gauche pour le bonheur de qui ? Toujours les mêmes ! Le pingouin en costard du B31 (en réf à un vieux billet)...
Malheureusement, c'est notre métier qui veut cela. On est un centre de coût, pas un centre de profit... Économie rime avec DSI.
Mais je ne t'apprends rien (comme la personne qui t'a formé au service bureau! ;).
Maintenant, tu sais que ce tu perds, mais jamais ce que tu gagne(ra).
-Bonne année, bon chômage- bon courage, et n'oublie pas : Monster est ton ami :) -non non je n'ai pas d'actions chez eux-