En moto dans les Pyrénées

Je ne fais pas de ski de piste. Éventuellement du ski de fond, s'il ne fait pas trop froid, mais jamais de piste. Pourquoi? Parce que je n'aime vraiment pas me lancer dans des pentes à toute vitesse sans rien d'autre que l'air entre moi et le sol ou les pylônes ou les autres gens. Vous voyez ce que je veux dire? Ben, en moto, c'est à peu près pareil.

Comme j'ai fait remarquer au moins 3 fois en 2 jours aux pilotes, une fois que je suis sur la moto, j'ai plutôt l'impression d'oublier quelque chose. La ceinture de sécurité. La ceinture qui attache et retient, qui protège en cas d'accident. Autant, en voiture, il y a pas mal de plastique et de métal qui peuvent, jusqu'à un certain point, absorber les chocs et protéger les personnes transportées, autant en moto, on est beaucoup moins protégé. Je sais bien qu'il y a des accessoires pour réduire les dégâts, comme le casque, les bottes, les gants, les blousons, etc., mais je me sens pas forcement rassuré. 

La vitesse ne me dérange pas en tant que telle. Il n'est pas toujours facile de s'en rendre compte, d'ailleurs. Ce qui me fait plutôt stresser, ce sont les petits a-cotés, comme les virages serrés, les voitures très proches (que ce soit à coté ou en face), les freinages brusques, tout ces petits trucs souvent insignifiant mais qui peuvent être le départ d'une gamelle impressionnante, voire mortelle.

La peur que j'ai ressenti en moto n'est pas une peur viscérale. Le vertige, ça, c'est une peur viscérale, chez moi. Au sens propre. Non réfléchie, mais ressenti immédiatement au niveau de mes entrailles. Quand je suis au bord d'un trou, je sens mes testicules se recroqueviller de frayeur. Alors que la moto, c'est plutôt une peur cérébrale. C'est ce qu'on ressent quand on réfléchit à ce qui est en train de se passer et qui pourrait mal tourner. Un virage un peu trop mouillé et donc glissant, une voiture qui arrive en face plus vite que prévu, un frein qui lâche, l'arrière de la moto qui se soulève, etc... Tout ce qu'on a le temps de s'imaginer et de voir arriver. Ce n'est pas immédiat. Je ne me transforme pas en petit tas tremblotant de frayeur des que je pose mon postérieur sur le siège. (Au bord d'un trou non plus, mais vous voyez ce que je veux dire.)

Et puis ca dépend des motos, aussi. J'en ai essayé 2 différentes. Celle de Nico est plus large et plus confortable à l'arrière, alors que celle de Rouge-Cerise est plus fine. Et Rouge-Cerise va plus nerveusement, plus vite, plus par à-coups. Du moins, d'après ce que j'ai pu expérimenter. Y'en a qui aiment. Moi j'avais surtout peur de me faire éjecter et de me retrouver le cul par terre. Du coup, je suis revenu sur l'autre. Surtout que le top-case me permettait de me sentir un peu plus en confiance, malgré les accélérations de sauvage.*

En fait, je pense que j'aime bien la moto. Mais à petite dose, par beau temps et dans des endroits tranquilles. Et surtout, il faut que j'arrête de faire du vélo au moins un mois avant de monter sur la moto : j'ai toujours envie de tendre le bras pour indiquer de quel coté la moto va tourner...

Par contre, les combinaisons et cuirs de motard, ca m'excite toujours autant.

* Ce paragraphe, c'est cadeau pour les amateurs de double-sens et de phrases hors contexte.

Commentaires

1. Le lundi 9 août 2010, 18:56 par Gouli

Pour la moto, il ne faut pas être passager, il faut conduire. Je suis en train d'apprivoiser une Yam FZ6 que j'ai acheté il y a 3 ans. Je m'entraine derrière chez moi. J'ai passé le permis il y a 25 ans et ai beaucoup perdu. J'ai envie de retrouver cet espace de liberté même si je suis conscient du danger.

2. Le lundi 9 août 2010, 19:50 par fiuuu

oullla quelle experience, ca me tente pas trop en fait (sauf dans un side car ...)

3. Le mardi 10 août 2010, 08:04 par Wizmaster

Déjà devant l'écran filmant le bord d'un trou tu deviens un petit tas tremblotant de frayeur :Þ

4. Le mardi 10 août 2010, 09:35 par khey

je sais pas pq, mais j'ai adoré cette note ... J'ai bien ri en tout cas :-)

5. Le mardi 10 août 2010, 22:32 par Alain

Oui mais la plaisir et l'émotion (î) de serrer ton conducteur tu ne nous en dis pas un mot c'est dommage :-)

6. Le mercredi 11 août 2010, 14:22 par TarValanion

Gouli : Trop cher. Et je ne suis pas sur de me faire confiance en moto.
Fiuu : J'adorerais essayer un side-car, ca doit être fun.
Wizzy : Mensonge!! Je pousse juste des petits gémissements lorsqu'un film en 3D me montre des vides énormes
Khey : Je suis sur que tu aimerais faire de la moto. Et que tu ne reconnaitrais plus personne.
Alain : Non, mais comme je disais, je veux bien serrer un motard. Mais pas pendant que la moto roule, je prefere quand c'est plus calme.

7. Le samedi 14 août 2010, 21:12 par Jonathan D.

En fait, pour être détendu, il faudrait que tu boives avant de monter dessus, non ?

8. Le lundi 16 août 2010, 00:15 par Rod

Je vois bien un side car sur la moto de RougeCerise...

9. Le mercredi 25 août 2010, 20:17 par TarValanion

Jonathan : Je ne bois que très rarement, et pas pour ce genre de raison.
Rod : Ca serait fun, hein? ;)