Nous sommes toulousains

En attendant que Bill revienne de son boulot, je prends un peu de temps pour vous donner de nos nouvelles.

La semaine derniere, nous etions en pleine recherche d'appartement. Suivant les conseils de ma tante (qui est aussi notre logeuse), nous avions rendez-vous lundi 27/03 pour visiter un appartement. Je vous en avais parlé le jour même. Le lendemain, j'avais rappelé la madame de l'autre agence pour annuler notre rendez-vous puisque l'appart de Fonsorbes nous plaisait et que ma tante nous certifiait pouvoir aplanir les difficultés qui se dressaient devant nous.
Mercredi matin, déprimé par le nombre de papiers à joindre au dossier demandé par l'agence pour l'appartement de Fonsorbes, nous sommes repartis vers Besançon pour preparer les cartons et faire un peu de menage. Sauf que Bill devait etre à Plaisance vendredi en tout debut d'apres-midi pour signe son contrat de travail (chose qui doit etre faite AVANT de commencer le-dit travail) et à toulouse dans la foulée pour signer le bail. Nous nous sommes arrétés sur une aire d'autoroute quelques kilometres apres Toulouse et nous nous sommes dit que c'etait peut etre idiot de faire 1600 km pour une seule journée. Donc demi-tour.
Bill pas convaincu, me demande de rappeler l'autre agence pour visiter quand même l'appartement qu'elle nous proposait à Purpan. La madame accepte, bien qu'elle me fasse remarquer que j'avais annulé le RV precedent. Cet appartement, tres bien situé, proche de la ville et de l'exterieur, juste derriere un hyper-marché avec gallerie marchande correspondait bien à ce que nous cherchions : T3 avec piscine. Petit probleme : l'agencement. La kitchenette, tout petite est située dans un mini-rabicoin de la piece principale. Les toilettes sont separées de la salle de bains mais il faut quand même passer par cette piece pour y aller. Et surtout, tous les murs droits sont percés de fenetre ou de portes. Impossible de trouver un endroit pour mettre une etagere ou une armoire. Ceci dit, nous ne disons pas non.
Bien nous en a pris, vu que, apres avoir signé son contrat de travail avec brio et rapidité, Bill se voit refuser le bail de l'appartement de Fonsorbes sous le pretexte qu'il ne gagne pas 2.5 fois le prix du loyer, et ce malgré la caution solidaire d'un fonctionnaire gagnant plus de 4 fois le loyer. Ceci-dit, l'agence est pret à nous faire un dossier "facilité" pour d'autres appartements. Ceux-ci sont situés plus loin du boulot de Bill et sont plus chers, mais comme ils sont vides depuis un certain temps, l'agence est moins regardante sur le(s) locataire(s).
Encore plus deprimés, nous rappelons la madame pour l'appartement de Purpan. Malheureusement, celui-ci vient d'etre loué. Mais il lui en reste d'autre qu'elle peut nous faire visiter si nous pouvons la rejoindre dans les 20 minutes. Comme c'est plus interessant que de se faire du mal chez Ikéa, nous allons à l'adresse indiquée où nous arrivons dans les temps grace au super-pratique GPS que Bill s'est offert. Et là, nous visitons deux appartements, situés au 6 et au 8 de la même rue. Deja, ils sont mieux agencés que celui de Purpan, plus lumineux. Et encore plus près de Plaisance puisqu'ils sont à la limite du Mirail. Juste à coté de la route de Saint Simon. Autre probleme cependant leger : une seule place de parking. Ceci dit, ils sont tres bien, à 5 minutes du metro et avec piscine.
Nous reviendrons lundi à l'agence pour signer la reservation. Comme nous sommes passés avant à l'autre agence pour recuperer notre dossier nous avons pratiquement toutes les pieces demandées. En plus sur celui-ci, je suis marqué comme colocataire. Ce qui me donnera sans doute le droit de toucher une aide au logement.
Ce même jour, Bill a commencé son boulot, qui se passe à merveille. Rassuré par la signature de la reservation de l'appart et par le fait que tout se passe bien chez son employeur, nous allons manger au restaurant "Le May" où Samantdi avait voulu nous amener la derniere fois. Cette fois-ci, il y a de la place. Ainsi qu'un cadre agreable et une nourriture à l'avenant. Je soupçonne cependant ce restaurant d'etre un antre de lesbiennes. Une des serveuses m'a d'ailleurs fortement impressionné : je la soupconne d'avoir l'air plus viril que moi.
Mardi et mercredi, nous amenons petit à petit les pieces manquantes à l'agence immobiliere, ce qui fait que notre dossier est maintenant complet. Nous aurons les clefs demain!
Mercredi, en sortant du metro, Bill se fait interpeller par une voie feminine. "Bill! Comment ca va?" Quelle ne fut pas ma surprise de voir Samantdi sortant de chez le dentiste. Quelle ne fut pas ma surprise de voir que cette chere co-blogueuse reconnait d'abord mon homme qu'elle n'avait qu'une seule fois avant alors que je marchais à coté de lui. Bref, nous nous posons en terrasse d'un café tout proche, et nous commençons à deviser de choses et d'autres : blogeoisie, amour inter-bloggeurs, clafoutis, licence libre, immobilier, transports en commun, politique, manifestations, CPE, etc, etc... Une bonne heure quand même. Heureusement que nous avons ensuite pu gruger tout le monde à l'assurance.
Et le soir, repas chez des amis autour de deux pizzas geantes et de la Nouvelle Star. Avec commentaires d'un specialiste. Si, si. J'assume. Magnifiques performances de Cindy et de Turtle. Si je devais nommer les finalistes de cette saison, ce serait eux. Aujourd'hui : changement d'adresse, billets de train, demenagement de la Freeteuse, renseignements sur les abonnements de metro et agences d'interim.

Si vous etes sage, je vous raconterai demain la manif de mardi.

Commentaires

1. Le jeudi 6 avril 2006, 10:59 par orpheus

Yeah! Enchanté, ravi que vous ayez trouvé un toit! ça fait une bonne épine en moins dans le pied!


2. Le jeudi 6 avril 2006, 12:33 par RCerise

Une fois que le soucis du logement est résolu, il ne reste plus que le bonheur, les tracasseries sont derrières!

3. Le jeudi 6 avril 2006, 12:55 par Fab

Ca roule ma poule! Woohoo!! :woohoo:

4. Le jeudi 6 avril 2006, 13:21 par samantdi

C'est vrai que Billy te vole la vedette ! :love: Je n'ai vu que lui ! :love:

petit conseil : Toulouse est une petite ville, je te déconseille de mettre le nom de l'employeur de Billy en toutes lettres...

5. Le jeudi 6 avril 2006, 14:27 par ptitoulousain

Ben bienvenus ici messieurs :)

Et même conseil que Satmandi, Toulouse est (trés) petite ville !

6. Le jeudi 6 avril 2006, 15:03 par alain

lecteur régulier de ton blog et toulousain aussi je te souhaite la bienvenue au pays et bon courage pour ton bill (çà lui fais des changements)
Et pour toi un bon boulot pour bientot. j'espère vous rencontrer bientot vers Aucamville :-)

7. Le vendredi 7 avril 2006, 07:27 par Lo

j'espère ne pas subir les mêmes déboires en Ardèche quand même! maintenant pour louer, faut avoir un budget qui te permet d'acheter! on marche sur la tête!!! ca me fait penser à cette fonctionnaire qui racontait hier sur Europe qu'elle était SDF depuis 2 ans, car seule et avec son salaire de 1000 euros net, elle n'arrivait pas à se loger en IDF. Sa demande de HLM datait de 17 ans!

8. Le vendredi 7 avril 2006, 10:04 par PS

Félicitations !!! Bon emménagement :-)

9. Le vendredi 7 avril 2006, 10:32 par TarValanion

PS, tu fais quoi le WE de paques? 0:)

10. Le vendredi 7 avril 2006, 15:09 par caddaric

Félicitations !!! :woohoo:

Reste plus qu'à faire la crémaillère maintenant ;-)

11. Le samedi 8 avril 2006, 07:29 par ron

J'ai habité 38 rue du 10 avril pendant deux ans.
Et, lorsque j'écrivais l'adresse, j'hésitais toujours sur les places réciproques de ses deux chiffres.
Content pour vous deux, vraiment.

12. Le lundi 17 avril 2006, 21:45 par PS

Ben :p ... désolé de répondre si tardivement mais en fait je suis parti toute la semaine (week-end de Pâques compris) au Maroc.
Donc je n'ai pu lire ton message qu'aujourd'hui...
En revanche à part le 1er mai et dimanche prochain, pas de projet prévu (assertion à vérifier et confirmer, je le fais dès mercredi matin après avoir fait le point sur mes cours de théâtre...)

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/224

Fil des commentaires de ce billet