A quoi ca tient...

Vous le savez depuis plusieurs semaines : je suis parano. Et le pire c'est que ca ne se limite pas à mon code de carte bleue...

Le pire c'est en public. Si je n'ai rien d'autre à penser, je suis persuadé que les gens autour de moi me regardent, se moquent de moi, de la façon dont je bouge, de la façon dont je m'habille, etc, etc... Alors que je sais pertinemment que les gens ont la plupart du temps autre chose à faire que s'occuper de moi et qu'ils ont leur propres problemes et pensées... Mais bon...
Il y a quelque temps, en allant manger une crepe en ville avec mon C&T, j'ai du traverser un petit square, tres agréable au demeurant. Sauf que. Des bancs publics sont disposés tout autour de ce square. Pour le traverser, il faut donc passer devant ces bancs et les gens qui sont dessus. Ce jour-là, les bancs etaient remplis. De jeunes (15 ans‹Jeunes‹25 ans). J'ai bien essayé de devier le cours de mon C&T, mais il n'a rien voulu entendre et m'a fait passer là au milieu.
Et là, c'est affreux. Dans ces cas-là, je passe mon temps à surveiller tout le monde, à les regarder tout en evitant de croiser leur regard, à detourner mes yeux si necessaire, tout en craignant non pas une attaque physique, mais une moquerie, une remarque blessante.
Et c'est pareil dans les restos. Je prefere prendre un truc à emporter et manger dans ma voiture que de rester seul à ma table dans une salle remplie de monde. Ou alors, il me faut une table dans un coin que je puisse m'asseoir dos aux murs et surveiller le reste.

Mais bon, j'arrive quand même à sortir en public. Il m'arrive de faire du theatre et de me produire sur une scene devant une salle remplie. Je ne suis donc pas desesperé. Et je sais à quoi ca tient. Je sais ce qui m'aide à combattre cette peur. Et en general, c'est peu de choses. Un bijou, un habit, un accessoire. Certains m'aident, d'autres non.
En roller, je suis en general concentré sur mon deplacement, ce qui m'evite de penser aux regards. Mais comme je ne suis pas hyper doué, mes demarrages sont laborieux. Demarrer lorsque le feu pieton passe au vert sous le regard goguenard d'un gamin est là encore une epreuve. Les rollers ne m'aident donc pas vraiment.
Par contre, ya un truc tres bien : les lunettes de soleil. Ca cache le regard et ca permet de surveiller les autres sans avoir de contact entre les regards. C'est comme une armure, une defense. Et en plus ca peut servir d'offensive, dans le cas de Ray Ban ou autres lunettes fashion. Dans le même style, on a la voiture. Hyper defensif, la voiture. Mois offensif, vu que pour avoir l'equivalent de Ray Ban en voiture, faut etre friqué.
Autres objets : les bijoux et autres piercings. Un piercing, ca fait agressif, ca fait dur, c'est pas un truc de tapette. Un piercing, ca inspire les respect, ou du moins la crainte. Un bijou, ca fait riche. Et puis une chevaliere, c'est respectable aussi. (Oui, bon, j'ai lu trop de Green Lantern)
Et puis surtout, il y a la façon dont on s'habille. Forcement, jeans et t-shirt, ca n'a aucune incidence. Mais deja, une chemise en plus, ca change tout. Bon, pas n'importe quelle chemise, mais une chemise completement noire à manches longues ou une chemise Marlboro classics, ca inspire un peu plus le respect. Ou alors pour l'ete, une chemise en lin assorti au pantalon. Bref un truc chic. Pas un short-marcel-tongs...

Bon, je suis parano, mais je me soigne. Samedi dernier, je suis allé faire un tour en ville à l'occasion du troc des chaprais. Il y avait une foule pas possible, mais, à ma grande surprise, je me suis pas senti mal. Peut etre parce que tous les gens etaient occupés et que ca se voyait. Ou peut etre parce que la moyenne d'age etait élevée...

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/119

Fil des commentaires de ce billet