"Salt, Fat, Acid, Heat"

Je viens de finir le dernier épisode de la mini série documentaire "Salt, Fat, Acid, Heat" ("Sel, Gras, Acide, Chaleur"). Et c’était du pur bonheur. Quatre épisodes de 40, 45 minutes chacun. Chaque épisode aborde un des quatre sujets cités dans le titre. La présentatrice est Samin Nosrat, une chef cuisinière américaine, qui parcourt le monde pour recueillir des recettes, des façons de cuisiner et des ingrédients.

Comme je disais, c'est un pur bonheur. De la cuisine, mais pas que. Du temps qui passe, des rencontres, des éclats de rire, des échanges, des paysages, du savoir. Cette émission n'est pas un concours de cuisine, dans le stress et la compétition, bien au contraire. Ici, il s'agit de transmettre du savoir, de la bonne humeur, de la beauté. Je parle de beauté, parce qu'en plus du fond, il y a un énorme travail de montage vidéo avec beaucoup de natures mortes et de paysages divers et variés.

Orpheus me le faisait remarquer sur twitter : pour les personnes qui ont déjà l'habitude de cuisiner, il n'y a pas grand chose à apprendre. (Erratum en commentaire. Toutes mes confuses.) Par contre, pour les néophytes (comme moi), il y a plein de petits conseils intéressants et qui peuvent servir pour de nombreux plats, simples ou complexes. Des conseils sur le choix des ingrédients, sur la façon de les préparer, sur la façon de les cuisiner, sur la façon de les servir. Cependant, ne cherchez pas une recette précise et déroulée de A à Z, avec liste des ingrédients et thermostat du four; ce n'est pas le but de l'émission. C'est de la cuisine a bisto de nas, au sens propre.

Pour résumer, cette émission est pour moi un pur moment #FeelGood. Pas prise de tête, relaxant, beau, sympathique et instructif. À regarder pour se relaxer.
Je conseille de la regarder au moment de manger, sinon c'est un coup à attraper la fringale et à vider les placards.

(La serie est officiellement sur Netflix, officieusement téléchargeable en torrent.)

Commentaires

1. Le mercredi 6 mars 2019, 14:14 par orpheus

Ah mais je n’ai pas dit qu’il n’y avait pas grand chose à apprendre ! J’ai même dit explicitement une des choses que j’ai apprise (à savoir 4000 sortes de sels au Japon), j’ai fait état de quelques « defonçages de portes ouvertes », quelques grosses évidences, quoi. Nuance de taille ! J’ai appris pas mal sur les 3 premiers épisodes, je n’ai pas encore regardé le dernier.
Sinon je confirme l’intérêt, le soin apporté aux images et le feel good qui se dégage de ce cooking show.

2. Le mercredi 6 mars 2019, 14:16 par TarValanion

My bad, j'avais mal compris et mal retenu ton commentaire. I stand corrected.

3. Le lundi 11 mars 2019, 13:29 par Matoo

J'ai dû chercher "a bisto de nas" sur le net pour comprendre cette jolie expression !! Merci pour ça. :D

4. Le lundi 11 mars 2019, 20:00 par TarValanion

Précédentes utilisations de cette expression sur ce blog : le 31 octobre 2010 et le 1er janvier 2014, à chaque fois dans des billets de cuisine.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/996

Fil des commentaires de ce billet