Charlie et la chocolaterie

Vous vous en doutez, j'avais lu le bouquin avant et l'adaptation m'a (un peu) déçu. Pas le film lui-même, mais l'adaptation du bouquin. Comme pour les Quatre Fantastiques (quoique...)

Mais parlons du film.
L'ambiance est la même que celle du bouquin. On retrouve la démesure, l'ego, la folie de Willy Wonka, les 4 enfants-monstres et leurs parents désemparés ainsi que Charlie, pauvre comme Job mais plein de sagesse et pas encore désespéré.

Les décors sont à la hauteur, et c'est le cas de le dire puisque l'idée principale qu'on en retire est "grand!!"

Les acteurs sont bien choisis. GrandPa Joe fait vraiment croulant, Willy Wonka completement barjot (par certains (rares) moments, il m'a même fait penser au gris là-bas), Verruca fait bien la gamine trop gâtée et Mike le gamin chiant qui sait toujours tout mieux que les autres. Oompa-Loompa est un des meilleurs, surtout quand on sait que c'est un seul acteur qui fait les 165 oompas-loompas de la chocolaterie.
Mais ma préférée reste quand même la mère de Violette : Mrs Beauregarde. Le cliché de la majorette blonde dans toute sa splendeur!! J'adore vraiment!! Blonde, en survêtement bleu et doudoune argentée, le regard souvent vide et toujours un air de potiche directement tirée du Juste Prix.

La musique est très très bien, en particulier les chanson oompas-loompas et le moment où la tablette de chocolat va être teleportévisée (Je serai reconnaissant à toute personne qui pourra me dire ce qu'est cette musique hyper-connu mais dont le nom m'échappe pour le moment.) Il paraît que Danny Elfmann assure lui même les chansons des oompas-loompas. (Il faut vraiment que je voie la VO.)

Bon l'histoire... Là par contre... C'est sur, c'est le bouquin. Il ne manque rien du bouquin. Du moins, rien de flagrant. C'est déjà pas mal. Mais rajouter des scènes, ca, c'est un truc qui m'enerve. Surtout pour une morale "à l'americaine" sur l'importance de la famille et des p- ... des p- ... *glumps* des p- ...
Des parents?
Oui, merci. Des parents. Ca me rappelle d'ailleurs ce que me disait mon collègue B_ à propos de "La guerre des mondes". La dernière version, celle avec Tom Cruise. Il paraît que l'invasion des extra-terrestres n'est qu'une excuse pour faire un film sur les pères divorcées, leur incapacité à s'occuper de leurs enfants et le fait qu'une vraie famille, c'est une famille avec une maman et un papa.

Johnny Depp me fait aussi penser à ma copine A_, la danseuse crystal. Un peu la même tête, surtout sur cette photo.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.tarvalanion.net/blog/index.php?trackback/75

Fil des commentaires de ce billet